Légende de la Chapelle Saint Colomban – Haute-sâone

P1000966

Le plus célèbre des saints Colomban est Colomban de Luxeuil, venu d’Irlande, il a évangélisé les populations campagnardes de France, d’Italie, de Suisse, et d’Allemagne. Après avoir quitté l’Irlande, il sillonne les Cornouailles anglaises puis débarque en France par la Bretagne autour des années 580 à 590 et parcours le pays jusqu’en 615.

Il arrive en Haute-Sâone et s’installe sur le site d’Annegray en bas de la montagne Saint-Martin sur le site d’un ancien castrum romain ruiné, ce qui correspond aux environs de la commune actuelle de La Voivre. Pendant que les moines s’occupent de l’accueil des malades, du défrichement des forêts et de la construction des maisons de chaumes, Colomban part a la recherche d’un lieu pour s’isoler. Il trouve alors une grotte (photo ci-dessous)

P1000981

La légende rapporte que la grotte était habité par un ours, quand Saint-Colomban voulu s’y rendre, l’animal lui céda sa place. La grotte se situe sur le territoire de Sainte-Marie-en-Chanois. Cette caverne convenait parfaitement au Saint, elle dominait de sorte à pouvoir voir loin tout en restant isolé. Colomban aurait alors fait jaillir une source miraculeuse.

La source attire nombre de visiteurs, notamment des malades qui venaient chercher de l’eau à la source et s’allonger sur une pierre appelée -lit des Saint-Colomban- (photo ci dessous)

P1000986 P1000988

 

 

(Le lit guérisseur à l’intérieur de la chapelle)

 

 

Devant tant de succès, le Saint décide de construire un monastères à Luxeuil pour simplifié l’accès aux sources thermales réputées pour leurs vertus pendant que lui et ses moines se consacrent à la charitée, a l’évangélisation et à l’éducation.

 

P1000984 P1000974

 

 

 

 

 

 

 

En l’an 610, la reine Brunehilde ordonne au Saint et à ses disciples de quitter les lieux. Le Saint s’exécute et s’en va pour Nantes et embarque sur un bateau en direction de l’Irlande mais le navire s’échoue sur une côte sud de Bretagne.

En 614, Colomban et ses moines continuent leur périple a travers l’europe, le Saint meurt le 21 novembre 615 dans un ermitage sur les hauteurs de Coli en Italie.

Saint-Colomban est parfois considéré surtout en Italie comme le saint patron des motard.

Voici quelques photo, ainsi que l’affiche de la légende :

P1000965P1000972

 

 

 

 

 

 

 

P1000971 P1000978

 

 

 

 

 

 

 

P1000976

P1000978

P1000990

 

 

 

 

 

P1000991

P1000995P1000998

 

 

 

 

La légende expliquée à l’intérieur de la chapelle :

P1000985

(Cliquez sur la photo pour agrandir)

 

A proximité : 

  • L’ermitage Saint-Valbert
  • Chapelle Saint Roch (patron des pestiférés)
  • Vestiges de la première installation dans les Vosges de Colomban sur le hameau d’Annegray au pied de la montagne Saint-Martin
  • Le moulin de la Voivre à deux tournants en 1839
  • La Route des Mille Étangs

 

Pour s’y rendre :   Depuis Luxeuil les bains, prendre la direction de Sainte Marie en Chanois. Vous trouverez des panneaux d’indications vous indiquant la chapelle de Saint colomban. La route est étroite et sinueuse, soyez prudent !

 

Sur la carte :

cartesaintcolomban

 

 

 

 

 

 

 

 

 

stcolomban

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *