La Grotte-chapelle de Remonot – Doubs

P1000865

Quelle mystérieuse chapelle que celle que l’on appelle la grotte miraculeuse de Remonot dans le Haut-doubs, à quelques kilomètres de Morteau. En effet, comme son nom l’indique, la grotte abrite une chapelle, haut lieu de pélerinage et une source « la Gesambrune » , elle se jette dans le Doubs et aurait des effets bienfaiteurs notamment pour les maladies oculaires.

P1000872 P1000873

 

Le dernier miracle en date, un habitant de Morteau malvoyant, 74 ans, alors qu’il était encore enfant, fût victime d’une mine. Il perd un oeil et le second fortement endommagé lui permet de distingué quelques lueurs.  Avant de devoir subir une intervention chirurgical lourde, il se rendit a la grotte de Remonot, et s’est simplement frotté les yeux avec l’eau de la source. Trois heures après, la vue revient peu à peu. Quelques jours plus tard, à Paris, le chirurgien spécialisé est stupéfait, et désigne l’évènement comme « inexpliqué ». Les anecdotes de ce type se comptent par dizaine dans la région.

P1000869 P1000871

 

 

 

 

 

 

 

Depuis la guérison, la fréquentation de la grotte est en très forte augmentation. Durant notre visite, nous avons pu constater que des personnes visitaient la grotte à l’aide de bâton bifurqué, utilisé généralement par des sourciers et des magnétiseurs.

Que savons nous de la grotte ? On retrouve quelques traces dès le 12ième siècle, la grotte était utilisée comme ermitage depuis le 8ième siècle par les ermites qui auraient évangélisés la Franche-Comté. Quand à la chapelle, elle daterait du 17ième Siècle. D’autres sources soulignent que la grotte était utilisé bien avant par les druides qui pratiquaient alors leurs cultes a la nature. On pense également que le site était occupé à l’époque du néolithique de par la proximité d’autres sites tel qu’abris sous roches, grottes, ou l’on a retrouvé une idole.

P1000866 P1000878

 

 

 

 

 

 

 

A propos de la chapelle : Elle est situé au pied d’une falaise et possède un clocher en cuivre. Elle est longue de 30 m sur 12 m de large avec une hauteur 4 m.  Elle possède depuis le 15ième siècle une statue de la vierge de pitié. La chapelle fut consacrée en 1863 et est inscrite au titre des monuments historiques depuis le 29 décembre 2009, le plus ancien ex-voto date lui de 1865.

Une légende parle de la présence d’un chevalier templier au sein de la grotte, il serait devenu ermite par la suite.

 

P1000876

 

 

 

 

 

 

 

P1000877

 

A proximité : 

  • L’atelier-galerie « Les Pissenlits », situé aux Combes, au Bas de la Motte
  • Le barrage du Chatelot
  • Le saut du Doubs

Pour s’y rendre :   Depuis Pontarlier, prendre la direction Morteau, jusqu’au « défilé d’entre-roches », continuer 2km après la grotte du trésor.

 

Sur la carte : 

carteremonot

 

 

 

 

 

 

 

 

remonotinfo

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *