La dame blanche du château de Bougey – 70

P1010925

« D’après une légende, au château de Bougey, on peut voir a quelques rares occasions, une dame blanche qui erre la nuit et qui ramène sur le bon chemin les visiteurs égarés. »

Un photographe amateur se rend la nuit du 31 octobre 1976 a proximité du château dans le bois de Cherlieu pour prendre quelques captures d’animaux nocturnes. Il rebrousse chemin à cause du froid et de la brume qui s’installent, il marche alors jusqu’à sa voiture, et prend la direction de Bougey. Il voit d’abord un chat déboulé devant son véhicule puis une femme avec de longues nattes tressées, très pâle, se tenant au bord de la route. Le chauffeur inquiet, s’arrête et prend cette femme pensant qu’elle faisait de l’auto-stop. Elle monte et s’assoit sur le siège passagé. Après un petit quart d’heures de routes silencieux, la femme qui semblait glacial finit par disparaitre à la vitesse de la lumière.

P1010918 P1010919

 

 

 

 

 

 

 

Au village, cette histoire n’étonne personnes. En effet, pratiquement tout les villageois connaissent la légende de la dame blanche qui hante le château et les alentours depuis des siècles. Nos investigations continue et nous amène à Pierre II le joyant, un riche homme qui vivait a cet endroit, il vécut de 1656 à 1753, on disait qu’une dame blanche escortait les voyageurs perdu chez lui afin qu’il puisse prendre soin d’eux.

Au sujet du Château :

 » Le château fort de la seigneurie de Bougey est attesté dès le XIVè siècle. La tour carrée daterait du XVe siècle, avec sa porte charretière doublée d’un passage piétonnier. L’entrée était protégée par un double pont levis. Des meurtrières et une bretèche-échauguette couverte d’un dôme et d’un campanile renforçaient la sécurité. Les bossages rustiques en boule rappellent l’ancienneté du mur. Au nord, la dernière des quatre tours rondes, percée de canonnières et de meurtrières, serait de 1585. Elle était reliée par une courtine à l’entrée fortifiée. Au XVIIIe siècles, les lieux sont remaniés. Une cour d’honneur et une nouvelle entrée sont créées à l’avant de la tour carrée. L’ancienne courtine est intégrée dans un batiment à deux étages. Le nouveau corps de logis possède des fenêtres à balustres. Des dépendances agricoles complètent l’ensemble.  » (*)

P1010921

 

 

 

 

 

 

P1010923

En 1944, le château a abrité un hôpital clandestin où l’on soignait aussi bien des Allemands que des résistants, ce qui lui a probablement permis de ne pas être complètement détruit. L’édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1979.

 

(*) Textes provenant de panneaux touristiques sur site.

Pour s’y rendre :   Le château est situé dans la commune de Bougey en Haute saone, proche du cimetière. Le château est un site privé, il peut être visitable en contactant le propriétaire.

A proximité :

  • Ruines de l’ancienne Abbaye de Cherlieu

Sur la carte : 

chateaudebougey

 

 

 

 

 

 

 

 

bougeycha

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *