L’Abbaye Sainte-Marguerite – Bouilland – Cote d’or (21)

P1020364 P1020365

 

 

 

 

 

 

 

 

L’abbaye Sainte-Marguerite se situe à quelques kilomètres de Bouilland, en cote d’or (Bourgogne – Franche-comté).

Fondée vers 1100, l’abbaye Sainte-Marguerite se situe dans le haut vallon du village de Bouilland qui appartenait autrefois a la seigneurie de Vergy. Des moines de l’Ordre de Saint Augustin erige l’abbatiale pour lutter contre certaines maladies graves de l’époque, les épidémies de peste, et de feu sacré (Le feu sacré était un empoisonnement à long terme dû à ’ingestion d’alcaloïdes produits par l’ergot du seigle).

L’abbaye est la réplique de la collégiale Notre-Dame de Beaune dans un format plus réduit. La soixantaine de chanoines présent dans l’abbaye choisissent Sainte-Marguerite comme saint patron parce que les seigneurs de la famille de Vergy auraient rapporté de croisades quelques reliques de la sainte.

P1020371 P1020374

 

 

 

 

 

 

 

A propos de la famille de Vergy : La famille de Vergy est une des plus anciennes familles de noblesse française du royaume mérovingien de Bourgogne, à Vergy, connue depuis le 9ième siècle. Des historiens la font remonter jusqu’au 7ième siècle. Le premier seigneur de Vergy, connu dans les documents, serait Guérin de Vergy , frère de saint Léger. Le maire du palais de Neustrie Ébroïn le fit lapider vers 674 au pied de l’éperon rocheux de Vergy, peu de temps avant le martyre de son frère.

D’après Éloïse MOZZANI, dans son livre “Légendes et mystères des régions de France”

Une légende locale raconte qu’un redoutable dragon avait son antre dans une grotte à Clavoillon (Clavoillon est un bourg situé au sud de l’abbaye) . Sainte Marguerite s’y rend en personne, exerce un signe de croix et passe sa ceinture au col de la créature qui finit par suivre la sainte jusqu’au hameau des Buttes. Les habitants s’empressent de tuer le monstre.

L’imposante et prestigieuse abbaye reçoit de nombreuses richesses, de dons jusqu’à la fin du 16ième siècle. A la révolution française, elle ne compte plus qu’un seul prêtre et de quelques moines, par la suite, elle est vendue comme bien national, pour être finalement abandonnée.

Une association (les amis de Sainte-Marguerite), avec l’aide d’anciens propriétaires (le comte de Saint-Seine et Philippe Roelandt) entame un bien long projet, celui de restaurer l’abbaye en ruine. Ce projet risque non seulement d’être long, mais aussi très couteux, ce qui explique surement les visites payantes.

Quelques photos :

P1020373 P1020375 P1020376P1020382

 

 

 

 

 

P1020377

P1020378

 

 

 

 

 

P1020380

 

A proximité : 

  • Roche percée à la combe portaut, proche de Bouilland
  • Trou du Duc à Arcenant
  • Site Gallo-romain de l’ecartelot à Arcenant
  • Puits groseille à Arcenant
  • Monument du maquis à Arcenant

 

Pour s’y rendre : Depuis Beaune, prendre la direction de Savigny-les-beaune, continuer sur la D2, jusqu’à Bouilland, puis suivre les indiquations, tourner sur la gauche en direction de l’abbaye, emprunter la petite route qui mène au sommet, vous verrez l’abbaye sur votre droite. Parking gratuit, entrée payante.

 

Sur la carte :

abbayestemarguerite

 

 

 

 

 

 

 

 

saintemargue

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *