Légende du Lac de Narlay – Le Frasnois – Jura

P1030585

Le lac de Narlay est un lac du département du Jura situé sur la commune du Frasnois dans la région des lacs du Jura français. Le lac de Narlay est long de 950 mètres pour 625 mètres de large, profond de 72 mètres à certains endroits. Il est d’origine glaciaire.

Il existe plusieurs variantes d’une légende qui se rapporte à ce lieu, la première commence en des temps anciens, on dit que le village du Frasnois était placé à l’actuel emplacement du lac, dans les profondeurs. On dit alors que le 25 décembre, le jour de noël, une vieille mendiante passe dans le village pour quémander quelques sous et de la nourriture, mais personne ne voulut l’aider à part un homme souffrant de problème de cécité. La femme était en réalité une sorcière qui chercha a se venger, et fît pleuvoir sur le village durant des semaines, jusqu’à ce que le village soit complètement noyé par les eaux. Seule une maison fut épargné, celle de l’aveugle qui resta sur une hauteur aux abords du lac. Le jour de noël, dit-on, on entend le coq du village qui chante depuis le clocher englouti.

La liste des écrivains faisant référence à cette légende est plutôt généreuse : Alphonse Rousset, Désiré Monnier, Charles Thuriet, Louis Martin, Gabriel Gravier, Louis Martin et Guy Michel.

P1030601P1030602

 

Le lac aurait également des priorités magiques; grâce aux lavandières, c’était des femmes qui vivaient dans une grotte richement ornée près de la grange Bataillard, quand elles sortaient elles fréquentaient les bords du lac ou personnes n’osaient s’y promener. Les gens qui les voyaient disaient voir des « fées ». Elles auraient, disait-on, donné au lac la propriété de blanchir le linge sans lessive ni savon.

 

 

 

Les plongeurs qui se sont aventuré dans les profondeurs du lac n’ont jamais rien trouvé, pas de vestiges d’anciens villages, pas de coq, par contre, on peut confirmer l’utilisation de l’eau du lac autrefois, sans lessive, ni savon pour laver le linge. Mais c’est plus à la technique employée que ce reporte cette attribution magique. Pour ce qui est de la grotte, elle existe bel et bien, elle est nommée « la Caverne à la Vieille ». Habitat de dame blanche, de fées, de sorcières ? La seconde légende raconte à peu de choses la même histoire, la dame blanche remplaçant la sorcière.

 

 

Lavandières

Les Lavandières de la nuit, 1861, Yan’ Dargent

A propos des lavandières : Une lavandière est une créature féminine, un personnage fantomatique, une revenante, rencontrée plutôt de nuit, elle est vue en train de nettoyer un linge en bordure d’un lac, d’un cours d’eau ou d’un lavoir. La lavandière est liée au domaine de la mort, son apparition peut être soit, due a ces propres pêchés qu’elle doit se repentir perpétuellement,  soit à l’annonce d’une mort prochaine, de ceux qui voit l’apparition, de leur famille, d’une connaissance ou de leur voisin.

La tradition populaire rapporte d’autres faits sur ce lac, une vouivre viendrait également se désaltérer dans le lac, ces légendes de femmes-serpent, ou de village englouti n’est pas rare en Franche-Comté, et celle-ci nous rappel celle de Damvauthier du lac de Saint-point : http://www.lunetoile.com/2015/09/30/la-legende-de-damvauthier-lac-saint-point-doubs/#.V2KnVvmLSUk

 

 

Quelques photo :

P1030588 P1030589 P1030590 P1030591 P1030592 P1030593 P1030594

 

 

 

 

 

 

P1030606

 

 

 

 

 

 

 

P1030603

 

A proximité :

  • Belvédère des 4 Lacs
  • Cascades du Hérisson
  • Belvédère de la Dame blanche
  • Pic de l’aigle

Pour s’y rendre : Depuis Champagnole, Suivre la N5 en direction de Saint-Laurent-en-Grandvaux/Morez, Jusqu’au croisement du Pont de la Chaux, prendre à droite sur la D75 en direction de Le Frasnois/ Cascades du Hérisson. Vers Le Frasnois, il est possible d’emprunter un sentier qui fait le tour du Lac,  des parkings ont été aménagé. Pour repère, prendre la direction du camping.

Sur la carte : 

lac de narlay

 

 

 

 

 

 

 

 

narlaylacinfo

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *