La pierre qui vire de Molay (70)

P1060213 P1060218

 

 

 

 

 

 

La montagne de la Roche situé entre trois communes, Molay, Bourguignon-les-Morey, et Morey en Haute-Saône, est un lieu souvent fréquenté par les randonneurs. En effet, on peut parcourir un sentier qui mène a un belvédère permettant d’admirer un étrange rocher, il est appelé « la pierre qui vire ». La carte IGN n’indique aucune pierre qui vire, mais plutôt « la roche ». Ce rocher aurait selon une légende, la particularité de tourner sur lui même une seule fois tout les cent ans. Ce bloc de 6 mètres de long pour 4 mètres de large à l’air de se détacher de la paroi rocheuse, ce qui peut être, offrait de l’imagination à nos anciens.

P1060214

Depuis ce point de vue, on peut voir la commune ou se trouve la maison Natale de Jacques de Molay, élu Grand Maître du temple en 1293 à Chypre, il est mort à Paris en 1314, il est le dernier Grand Maître des templiers. Non loin de là, la commune de « La rochelle » où l’on retrouve les vestiges de l’ancien château du parrain de Jacques de Molay, une légende s’y rattache et raconte que l’on peut observer la nuit du 18 mars de chaque années, un étrange guerrier habillé d’un grand manteau blanc orné d’une croix rouge ; il suit alors les curieux en soupirant.

Jacques de Molay est mort brûlé vif sur le bûcher en mars 1314. D’après Geoffroi de Paris, chroniqueur, ces dernières paroles auraient ressembler a une malédiction, il aurait alors exprimer ceci : « Dieu sait qui a tort et a péché, et le malheur s’abattra bientôt sur ceux qui nous condamnent à tort. Dieu vengera notre mort. Seigneur sachez que, en vérité, tous ceux qui nous sont contraires par nous auront à souffrir ».

Quelques photos supplémentaires :

P1060215 P1060216 P1060217

 

 

 

 

 

 

 

P1060219

 

A proximité : 

  • Point de vue du Pain de Beurre
  • Camp archéologique de Bourguignon-Lès-Morey
  • Château féodal de La Rochelle (70120)
  • Perte et grottes de la Rigotte

 

Pour s’y rendre : Depuis Vesoul prendre la direction de Port-sur-Saône (N19-E54), traverser Combeaufontaine, et continuer jusqu’a Cintrey, se rendre à Bourguignon-Lès-Morey par la D1 puis D17, se garer vers la maison du patrimoine, et emprunter le sentier au bout du village qui passe par le camp archéologique, continuer sur le sentier en direction du pain au Beurre.

Sur la carte :

pierre qui vire molay

 

 

 

 

 

 

 

 

infomolay

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *