La croix du Dan – Poligny – Jura (39)

p1060260 p1060271

 

 

 

 

 

 

 

Il suffit de passer sur la route Nationale 83 qui rejoint Besançon à Lons-le-Saunier pour observer cette croix sur les hauteurs de Poligny dans le Jura. Si tout le monde peut s’imaginer qu’elle a été posée là pour effectuer un éventuel pèlerinage, ce n’est pas tout à fait le cas.

D’une hauteur de douze mètres, l’installation de cette croix en fer forgé reste un véritable mystère. Elle a été posée sur un éperon que l’on appelait autrefois “la dent de Bretaigne”. On peut trouver une autre croix, celle de Saint-Savin sur la continuité de cette même “montagne de Bretaigne”  (Bretaigne était le rassemblement de trois communes : Barretaine, Champvaux, et le Ressart), à la place de la croix de Saint-Savin il existait autrefois une chapelle, et bien avant, on avait dissimulé des reliques du Saint dans un antre rocheux.

p1060266

En 1905, lors d’un conflit anticléricale, les croix chrétienne de la région ont été abîmées voir complètement détruite, celle du Dan a bien failli être sciée.

Cette croix est un véritable casse-tête pour les historiens, qui ont cependant réussi à trouver une lettre de l’abbé Bonnefoy de Poligny qui en 1870 demande au Maire de Barretaine l’autorisation de poser une croix sur le site. Cette lettre indique un possible point de départ historique sans en être certain.

Il existe quelques variantes de légendes qui tentent d’interpréter le mystère non résolu, on dit par exemple qu’une noble famille de Poligny a fait installer cette croix en l’honneur de leur fils qui se serait jeter dans le vide peu de temps après une rupture amoureuse. Mais là encore, on peut se poser quelques questions, quel est l’intérêt de poser une si grande croix ? Pour perpétuer le souvenir de leur fils, ou pour faire pardonner son pêché ? Une autre version indique que le jeune homme se serait jeté avec son cheval.

L’autre légende voudrait que l’emplacement de la croix indique un ancien site druidique. Cette hypothèse émane de la devise de la ville de Poligny en contre-bas “A Dieu playse Poligny” et à sa chanson :

A droite, c’est le Dan, aux monuments druidiques

Ah! Que de sang humain autrefois l’arrosa !

Victimes de la foi d’un peuple fanatique,

La croix brille au sillon que notre sang creusa.

On soupçonne les hauteurs de Poligny d’avoir été possiblement fréquentée en période celtique. Plusieurs éléments l’atteste comme les tumulus de la forêt des Moidons ou les quelques objets en bronze trouvés dans la grotte de Roncevaux. Un autre élément proche de la croix du Dan comme “la Pierre qui Vire”, ou “l’Homme à la Hotte” qui était considéré comme un monument druidique juste à côté se trouve une voie antique.

 

Quelques photos : 

p1060220 p1060221 p1060222 p1060262 p1060263 p1060265 p1060268 p1060269 p1060270 p1060272

 

 

Pour s’y rendre : Depuis Poligny, prendre la route de Plasne, sortir de Poligny en empruntant la D68, puis tourner à gauche sur la départementale 256.Continuer de monter, prendre à gauche au prochain carrefour, faire une centaine de mètre pour atteindre le parking aménagé.

A proximité : 

 

Sur la carte : 

croixdudancarte39

 

 

 

infocroixdudan39

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *