La chapelle des roches – Provenchère (25)

p1070785

p1070783

 

C’est une bien curieuse et très jolie chapelle que l’on retrouve entre Provenchère et Froidevaux, sur le bord de la D313. La chapelle Notre-Dame de la Roche a été érigée en 1674. On ne connait pas grand-chose de son histoire et l’on peut tomber dessus que si le hasard s’y prête, à moins d’être du coin.

Pourquoi avoir construit cette chapelle dans cette forêt, au bord d’un mur naturel et rocheux ? En réponse, on sait qu’une jeune femme d’un village voisin (Solemont) est passée à cet endroit pour se rendre à la Provenchère, malheureusement, elle croisa une bande de mercenaires qui n’avaient pas spécialement de très bonnes intentions envers la jeune et jolie femme. C’est à ce moment que “Marie-Joseph Socié” se serait agenouillé pour prier Notre-Dame de la roche. La suite de l’événement reste floue. On peut alors imaginer qu’elle a ouvert les yeux et s’est rendu compte que les soudards avaient disparu.

p1070792

La scène est décrite sur un vitrail

 

En remerciement, Marie-Joseph Socié fait construire la chapelle, dont la statuette est abritée dans le rocher à l’arrière de l’autel. De nombreux ex-voto ornent les murs.

La chapelle reste ouverte, merci de respecter le lieu. Il est possible d’effectuer des départs de randonnées.

 

Quelques photos :

p1070801 p1070797 p1070795 p1070794 p1070793 p1070791 p1070790 p1070789 p1070788 p1070786 p1070784

 

Pour s’y rendre : Rien de plus facile, depuis Provenchère (Doubs), prendre la D125, sortir du village, et tourner à droite sur la D313 en direction de Péseux. On découvre la chapelle avec surprise lors du premier virage.

A proximité :

  • Château de Belvoir
  • Grottes de Mancenans-Lizerne
  • Grotte du Bisontin à Liebvillers

 

Sur la carte :

cartechapellerocheprovenchere

 

infochapelleprovenchere25

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Moulon Bernard
    3 octobre 2018
    Reply

    Tout à fait par hasard, je suis passé sur cette route la semaine dernière et J’ ai aperçu cette chapelle presque cachée. J’ai fait demi-tour et me suis arrêté pour la prendre en photo. Grâce à vous, ma recherche sur internet est récompensée car j’ignorais tout de l’histoire de cette chapelle dont l’un des vitraux représente en effet un homme armé d’un poignard et une jeune femme au regard apeuré. Merci pour ces explications qui me font dire que j’ai eu raison de m’arrêter pour la beauté de cette chapelle et sa raison d’être. Je me suis recueilli un moment et j’ai continué ma route satisfait de cette découverte. ( cette chapelle est bien entretenue car la toiture est neuve).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.