Musée Nicéphore Niépce – Chalon-sur-Saône (71)

 

Le musée Nicéphore Niépce se situe le long des quais dans la ville de Chalon-sur-Saône. Il a pour objectif, sans jeu de mots, de nous faire découvrir le monde de la photographie. Drôle de nom pour un musée, il appartient à l’inventeur de la photographie, qui plus est, est né ici, à Chalon-sur-Saône.

Tout commence dans cette maison au 15 Rue de l’Oratoire, le 7 mars 1765, Nicéphore Niépce voir le jour, la demeure est privée, mais une plaque commémorative indique l’endroit exact.

 

Elle nous informe :

Nicéphore Niépce, inventeur de la photographie est né dans cette maison le 7 mars 1765. Il est mort à Saint Loup de Varenne le 5 Juillet 1833 laissant au monde entier le bénéfice de son invention et a ses concitoyens le soin d’honorer sa mémoire.

Joseph Nicéphore Niépce est le fils de Claude Niépce et de Claudine Barrault, il faisait parti d’une famille très aisée possédant plusieurs maisons un peu partout aux alentours de Chalons. Nicéphore était un surnom (signifiant ‘victoire’ en grec) qu’il a choisi en 1787 après avoir été renvoyé du collège.

Finalement, ce n’est pas dans cette maison où il passera le plus clair de son temps, mais plutôt à celle de Saint-Loup-de-Varennes à 5 kilomètres au sud de Chalon-sur-Saône (Devenue également un musée visitable à la belle saison).

Riche propriétaire mais surtout inventeur, il entreprend des travaux à l’âge de 36 ans, et fait breveter en 1807 sa nouvelle invention : le pyréolophore (moteur à explosion).

Quelques années plus tard, Niépce se lance dans des recherches ayant pour but de fixer l’image obtenue grâce à la chambre noire. Il arrive à un premier résultat en utilisant une couche photosensible à base de bitume de Judée. Malheureusement, elles s’effacent trop rapidement de la plaque photosensible. Il y parviendra bien plus tard, vers 1826, grâce à la même méthode mais en ayant comme support une plaque d’étain :

 

Les premières photographies apparaissent, mais celle restant officielle est une photo prise depuis la fenêtre de son domicile. Elle est baptisé « Point de vue du Gras« .

 

Première photographie de l’histoire « Point de vue du Gras »

Nicéphore Niépce s’allie en 1829 avec Louis Daguerre, un autre inventeur, pour améliorer le système photographique, baptisé physautotype, puis daguerréotype, la méthode consistait à produire une image sans négatif sur une surface d’argent pur, polie comme un miroir, exposée directement à la lumière.

 

Nicéphore Niépce meurt subitement dans sa maison de Saint-Loup-de-Varennes le 5 juillet 1833 à 19 heures. Il est enterré dans le cimetière de ce même village.

La technique de la photographie a depuis, jamais cesser d’évoluer. Daguerre poursuit ses travaux, tandis que le neveu de Nicéphore : Abel Niépce de Saint-Victor fait apparaître l’héliogravure.

 

 

Autre invention de Nicéphore Niépce : Le Vélocipède

 

 

 

Le musée Nicéphore-Niépce situé à Chalon-sur-Saône ouvre ses portes en 1972. Il permet de découvrir l’inventeur, ces découvertes et les techniques utilisées. On peut y voir aussi les plus anciens appareils photographiques du monde accompagnés de plus d’un millier d’autres appareils toutes époques confondues sur une surface de plus de 3500m2. Espace partagé avec les expositions temporaires.

Ce qui nous a permis de faire connaissance avec quelques artistes célèbres dans le monde, tel que Stephen Shames, Henri Dauman…

Expositions temporaire : 

 

 

Quelques autres photos du musée : 

 

Pour s’y rendre :  Musée Nicéphore Niépce 28, Quai des Messageries 71100 Chalon-sur-Saône

A proximité :

  • Le musée Vivant Denon à Chalon-sur-Saône
  • La Tour du Doyenné sur l’Ile St-Laurent à Chalon-sur-Saône
  • Vestige du Château de Montaigu près de Mercurey
  • Menhir de la pierre aux fées à St-Micaud

 

Sur la carte :

 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *