Pierres percées d’Aroz – Aroz (70)

Dans le secteur d’Aroz, en Haute-Sâone, on remarque deux pierres percées, l’une est juste aux abords d’Aroz, alors que la seconde se situe sur le territoire de Traves.

Deux pierres et deux points communs, elles sont toutes deux au milieu d’un champ, et elles ont en leurs centres, un trou parfaitement circulaire.

Ces pierres ont attirés de nombreux curieux au fil des années, se laissant guider par les panneaux de signalisations afin de les découvrir plus aisément.

La pierre d’Aroz :

 

La pierre d’Aroz est d’une épaisseur moyenne de 0,35 mètre. Elle fait 2 mètres de large pour 1,70 de hauteur. Une importante partie est enfouie sous terre. Aucune inscription n’a été gravé sur les deux faces. Très peu d’éléments ont été retrouvé a proximité des monolithes. Une bien mince récolte d’informations, pourtant les scientifiques ont pu déterminer sa place exacte au sein d’un monument funéraire.

3000 ans avant J-C, il était coutume de placer les morts à l’intérieur d’un dolmen. Sur la dalle d’entrée, on taillait un trou circulaire appelé « le trou de l’âme ». On ne connaît pas sa position initiale puisqu’elle a été déplacé en 1802 lors de fouilles archéologiques infructueuses et par ce fait, il ne reste plus que cette dalle isolée. Elle a été abandonné durant plusieurs décennies.

La pierre a inspiré bon nombre d’histoires locales, on disait par exemple qu’en temps de guerre, les hommes qui désertaient ou qui trahissaient leurs armées, se voyaient trancher la tête à travers le trou circulaire. On disait encore qu’autrefois, les seigneurs attachaient leurs chevaux à l’aide d’une chaîne à ces pierres, qui étaient parsemées partout dans la région. Ou bien encore, que le monolithe était un monument druidique.

Une coutume qui se faisait également au début du 20ième siècle, les femmes passaient le bras de leurs nouveaux né dans le trou afin de leurs donner du tonus.

La pierre percée d’Aroz fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le

La pierre situé a 1km de Traves : 

 

 

 

 

Quelques photos :

 

Pour s’y rendre : Depuis Vesoul, suivre la D13 en direction de Vaivre-et-Montoille, jusqu’au rond point de Boursières, prendre première à droite sur la D60, arriver à Aroz, la première pierre percée se situe dans un champs (prendre à droite à la première intersection), pour atteindre la seconde pierre, il faut repartir et longer le centre du bourg, au niveau de l’intersection en présence d’une croix, prendre à droite sur la rue du Terrey, continuer jusqu’au croisement, la pierre est en face, dans un champ.

A proximité :

 

Sur la carte :

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *