Site Archéologique de Bourguignon-Lès-Morey (70)

 

Le site archéologique se trouve sur le territoire de la commune de Bourguignon-Lès-Morey en Haute-Saône en Bourgogne Franche-Comté. Dans cette même commune, il est possible de  visiter la maison du patrimoine (renseignez-vous bien sur les dates et heures d’ouvertures).

D’une superficie de 17 hectares, le site fortifié de Bourguignon-Lès-Morey était l’un des sites les plus importants de l’Est de la France à l’époque Préhistorique jusqu’à l’époque Celtique. On le nomme “le camp de césar” (existant partout en France), car on a retrouvé de la monnaie romaine au cours de fouilles au 19ième siècle.

Sur le sentier menant à l’éperon rocheux, on voit apparaître quelques structures en pierre d’une période indéterminée…

Il ne reste malheureusement plus grand chose à voir, mise à part le triste vestige d’un rempart d’une longueur de 450 mètres, heureusement que quelques panneaux ont été précieusement installé pour expliquer la vie en ces lieux entre l’an 4200 avant Jésus-Christ et l’an 200 avant Jésus-Christ, on peut remercier la commune de Bourguignon-Lès-Morey et la région Franche-Comté pour ces implantations à but pédagogique.

 

La découverte du lieu, on l’a doit au Père Prudent en 1773. Napoléon III demanda à ce que des fouilles se réalisent, ce sera choses faites en 1862 puis, plus récemment, en 1992. Ces dernières fouilles  établies par Jean-François PININGRE ont permis de distinguer trois périodes d’occupation, 600 années entre 4200 à 3600 avant Jésus-Christ, vers 1600 avant Jésus-Christ, et 300 années entre l’an 600 et l’an 300 avant Jésus-Christ (correspondant à l’âge du fer).

Les fouilles ont débutées en 1992 et ont duré jusqu’en 2004. Les découvertes sont exposées en partie dans la maison du patrimoine de cette commune, on y trouve : silex, poteries, ossements de faune, creusets, fibules, fusaïoles, épées, fers de lance…

Le rempart quant à lui, était d’une hauteur de 4 mètres 60 pour une largeur de 12 mètres.

Les scientifiques pensent qu’il est tout à fait probable que les hommes vivant ici ordonnait des sacrifices d’animaux et possiblement humain. Ils ont retrouvé plus d’une dizaine de squelettes de bovidés et des squelettes humains à l’extrémité Sud-Ouest du rempart.

Le site a été abandonné par la suite, et on en ignore la raison, il est possible que les lieux n’étaient pas assez sécurisés pour y vivre paisiblement.

 

Quelques photos :

 

 

Pour s’y rendre : Depuis Vesoul prendre la direction de Port-sur-Saône (N19-E54), traverser Combeaufontaine, et continuer jusqu’a Cintrey, se rendre à Bourguignon-Lès-Morey par la D1 puis D17, se garer vers la maison du patrimoine, et emprunter le sentier à l’entrée du village et qui permet de rejoindre le camp archéologique. (repère : direction croix des Champs Louis).

 

A proximité : 

  • Le pain de Beurre dans le bois du buisson brûlé (même secteur)
  • La pierre qui vire de Molay 
  • La maison du patrimoine de Bourguignon-Lès-Morey
  • Château féodal de La Rochelle (70120)
  • Perte et grottes de la Rigotte

 

Sur la carte : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *