Abbaye de Fontenay – Marmagne (21)

 

L’abbaye de Fontenay a été fondée sur le territoire de la petite localité de Marmagne  en 1118. Marmagne se situe en Côte-d’Or, à ne pas confondre avec les deux autres communes portant le même nom, une dans le Cher, et l’autre en Saône-et-Loire.

Ce sont les moines cisterciens qui font bâtir le monastère sous l’aile de Bernard de Clairvaux (Saint-Bernard 1090-1153). L’endroit n’a pas été choisi au hasard, il détient de nombreuses sources, ce pour quoi il a été décidé de l’appeler “Fontenay”.

 

Le lieu est d’une importance capitale, même si les infrastructures principales sont pratiquement vidées et quelques maisons sont privées, certains endroits comme les forges ont été réaménagées. On peut également découvrir les vestiges entreposés (chapiteaux, statuettes, ornements, pierres tombales…) dans quelques pièces à la sortie de la visite. On peut donc déambuler lors d’une visite libre (payante) et prendre tout notre temps à travers les bâtisses et dans le parc, ou bien si vous êtes en groupe choisir la visite guidée, payante aussi,  si vous êtes mordu de détails historiques, mais sachez que vous devez prendre contact avec l’Abbaye pour réserver.

Pourquoi est-ce que l’abbaye est si intéressante, et si importante ? En fait, malgré son état, c’est la plus ancienne abbaye de l’ordre cistercien qui est aussi bien conservé, et donc, seul témoin de cette époque. Il a fallu de façon primordiale préserver ces lieux, c’est pourquoi, il a été décidé de le classer en 1862 au titre des monuments historiques. Elle fait partie des premiers monuments Français à être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981.

 

Ces bâtiments respectant les plans de Saint-Bernard ont traversé des siècles, on peut ainsi visiter le cloître, le dortoir, le chauffoir, le scriptorium, la salle capitulaire, et l’église où l’on retrouve des pierres tombales (tombe d’Eudes de Frôlois…), le tombeau monumental de Melo d’Epoisses, et une vierge à l’enfant.

La forge est également visitable, elle a été bâtie à la fin du 12ième siècle. Les moines extrayaient le minerai de fer dans la clairière des Munières non loin de là. Ils travaillaient donc le fer à la forge avec l’aide d’une roue, de martinets et la force d’un ruisseau dérivé.

 

A partir du 18ième siècle, les moines s’en vont peu à peu (la Révolution Française en est l’élément déclencheur, mais le financement est une autre cause). L’abbaye est alors vendu 78 000 francs en 1791 à Claude Hugot qui transforme le site en papeterie. Membre de la famille des inventeurs de la montgolfière, Elie de Montgolfier devient le nouveau propriétaire de la papeterie (de 1820 à 1906).

Nous pensions visiter le site en moins d’une heure, et nous avons passé près de trois heures, alors prévoyez de prendre du temps. Quelques petites informations à propos de l’Abbaye :

  • Le film “Cyrano de Bergerac” datant de 1990 et réalisé par Jean-Paul Rappeneau a été tourné en partie à l’Abbaye de Fontenay, mais également quelques scènes d’ “Angélique Marquise des Anges”, ou le film des “Trois Mousquetaires” de 1961
  • Si vous aimez la randonnée, sachez qu’il y a plusieurs départs de sentiers depuis l’entrée de l’Abbaye.
  • Quelques bâtiments ne se visitent pas, tels que : L’enfermerie (ancienne prison), le pigeonnier et le chenil, l’infirmerie, la boulangerie, la chapelle des étrangers, la porterie, et enfin, l’hôtellerie.

 

 

Quelques photos :

 

 

 

Pour s’y rendre : Depuis Montbard, prendre la D905 en direction de Marmagne, tourner à gauche sur la D32, passer le pont Lorain, puis après plusieurs centaines de mètres, tourner à gauche, plusieurs parking ont été aménagé.

A proximité : 

 

Sur la carte : 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *