Ciste mégalithique – Collonges-lès-Bévy (21)

 

Dans la forêt entre Collonges-lès-Bévy et Détain, on trouve un panneau le long de la départementale 109 qui nous signale la présence d’une ciste. En archéologie, ce sont d’assez petites sépultures se présentant sous la forme d’un coffre.

Ce coffre est délimité par plusieurs dalles en pierres. On plaçait à l’intérieur des dépôts funéraires, des corps ou des restants d’incinération, et l’on recouvrait le coffre avec une (ou plusieurs) dalle horizontale. Ce n’est pas son emplacement d’origine, et la nécropole est en très mauvais état.

 

Ces cistes étaient façonnées durant la Préhistoire mais également pendant l’Antiquité. Pour celle de Collonges-lès-Bévy, les spécialistes ne sont pas certains sur sa période d’utilisation. Il est possible que ce coffre ait été mis à cet emplacement à la date du Énéolithique (Chalcolithique). C’est une période de la préhistoire où l’outillage en pierre (principalement) , peut être complété par des objets en cuivre travaillé.

Ce coffre pouvait englober jusqu’à une trentaine de corps.

A quelques kilomètres de cette ciste, au lieu-dit “En Roche-Chèvre”, près d’une grotte du même nom, un autre coffre a été découvert. Celui-ci est divisé en deux caissons, et pouvait accueillir entre 15 à 20 personnes décédées dans le plus large.

 

Quelques photos : 

 

Pour s’y rendre : Depuis Nuits-Saint-Georges, prendre la D35 direction Villars-Fontaine, continuer jusqu’au croisement de Messanges, prendre la D109 en direction de Collonges-lès-Bevy, traverser la commune en continuant sur cette D109 (direction Détain). Une fois dans la forêt, surveiller la gauche, le parking se trouve un peu plus loin sur la droite.

A proximité :

 

Sur la carte :

 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.