La grotte des Druides – Ottrott (67)

 

Situé sur l’un des versants de la Bloss, près du Mont Sainte-Odile, la grotte des druides reste un mystère archéologique non élucidé en Alsace. Sa proximité avec le mur païen n’apporte pas de réponses plus facilement et ne démontre pas forcément un lien entre les deux éléments. On parle du site à la fin du 17ème par le botaniste Marcus Mappus. Mais c’est l’archéologue Jean  Schweighauser qui lui donne son nom en 1825.

On parle d’une grotte, mais elle n’en porte que le nom, car en fait, il s’agit de tout un ensemble de blocs de pierre de type mégalithique. On peut y voir un passage souterrain, des blocs dressés formant des dolmens, ou bien encore, cet étrange abri, appelé “la grotte des druides”.

 

Le lieu se veut mystérieux et a inspiré de bien nombreuses légendes. Les idées les plus farfelues se font savoir, on disait par exemple que cette grotte était un temple druidique et que l’on y pratiquait des sacrifices ou encore que c’était des tombes celtiques (c’est la thèse du professeur Pfister). D’autres légendes racontent que si l’on s’y rend de nuit, on peut rencontrer des elfes, ou des farfadets. Une chose est certaine, c’est que le Mont Sainte-Odile, dans son ensemble, dégage une certaine énergie. Lors de notre visite, tout un tas d’émotions se sont faites ressentir, et pourtant, nous ne sommes pas adeptes de ce genre d’expériences. Il faut savoir également, que la grotte n’est pas très loin de la stèle du crash de l’Airbus A320. Des personnes se sont mises à “pleurer” lors de notre visite, nous étions à 20 mètres du lieu du crash. Ces personnes ne connaissaient pas les coordonnées GPS du crash, ni de la proximité directe du lieu de l’accident.

Lors de notre exploration sur le terrain, on a trouvé à l’intérieur même de la grotte, un œuf, placé au centre d’un amas de pommes de pin, et une bougie. Dans la culture païenne (et dans d’autres), l’œuf symbolise la fertilité, la régénération ou la résurrection de la nature.

 

Il est possible qu’il y ait un lien entre ce site et le mur païen. Les diverses fouilles archéologiques ne l’ont pas confirmé et n’ont fourni que très peu d’éléments.  En ce qui concerne cette “grotte”, il s’agit d’un entassement de trois immenses blocs pierres, formant une table. Son utilisation reste un mystère mais sa formation n’est pas due à la main de l’homme, l’explication est plutôt d’origine naturelle. Mais là encore, les archéologues ne sont pas tous d’accord !

Un banc se trouve près de la grotte. On peut ainsi contempler le site, et se poser avant de repartir en vadrouille.

Quelques photos : 

 

 

Pour s’y rendre : Depuis Ottrott, prendre la direction et monter au Mont Sainte-Odile, se garer sur le premier parking visiteur du Mont ou sur le parking a proximité du site archéologique des tombes mérovingiennes. Emprunter ensuite le balisage jaune en direction de la grotte des druides / Schafstein / Maennelstein.

A proximité :

  • Rocher du Maennelstein
  • Mont Sainte-Odile
  • Lieux du crash / Stèle
  • Tombes mérovingiennes
  • Source miraculeuse Sainte-Odile
  • Grotte de l’Etichon

 

Sur la carte : 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Marina
    4 janvier 2018
    Reply

    Super site ! continuez surtout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.