Musée Georges Garret – Vesoul (70)

 

Le musée d’Archéologie et des beaux-arts Georges Garret se situe en Haute-Saône, plus précisément à Vesoul. Georges Garret était quelqu’un d’important, qui a énormément œuvré pour la ville de Vesoul. Il a été maire de Vesoul et il a contribué pour la création de ce musée, en cherchant par exemple des œuvres à présenter. Le musée portera son nom à partir de 1938 pour lui rendre hommage.

 

L’un des professeurs de dessin de Jean-Léon Gérôme, eu comme projet de créer un musée à Vesoul. Claude-Basile Cariage (né en 1798, mort en 1875) n’a pas obtenu les aides financières pour faire aboutir le projet.

Le projet est repris en 1882. Les initiateurs sont deux artistes : Jean Gigoux et Victor Jeanneney. Le musée est plutôt petit et se situe dans une chapelle. Il prendra de l’ampleur plusieurs années plus tard, quand des artistes locaux lèguent leurs œuvres et quand la ville décide de racheter et de placer des éléments artistiques importants. La partie archéologique n’existait pas encore.

 

 

 

Le musée souffre d’un manque de place. C’est pour cette raison qu’il est déménagé en 1938 dans les bâtiments de l’hôtel de ville. La partie archéologique voit le jour en 1964. (De nombreuses stèles funéraires romaines sont ainsi visibles, voir photo). Il sera transféré en 1981 dans l’ancien couvent des Ursulines datant de 1680. Le musée obtient alors une surface de 1200m2, 14 salles sur deux niveaux, se départageant en deux thèmes : Archéologie et Beaux-Arts.

Dans la partie archéologique, on trouve de nombreuses stèles funéraires et de nombreux éléments datant de l’époque Gallo-romaine, tel que des mosaïques, des statues, ou des objets de la vie quotidienne. On trouve également des objets de l’époque médiévale, celtique, ou plus ancienne, de la préhistoire (gravures, outils…).

Quelques éléments sont remarquables, comme le pot à décor anthropomorphe venant du château de Montaigu à Colombier, ou bien ces molaires de Mammouth retrouvées noyés dans un réseau souterrain près de Quincey. Un autre objet intéressant à signaler, il s’agit d’une ampoule de Saint-Ménas.  Saint-Ménas était un soldat romain devenu martyr. Originaire du delta du Nil, près de Memphis en Égypte. Il est considéré comme “un des saints les plus connus” par l’Église orthodoxe copte. Il est mort en 309 après J.C à l’âge de 24 ans.  On disait que sa naissance était miraculeuse car ses parents étaient très âgés. Lors de sa mort, des ampoules à eulogie de Saint-Ménas ont été distribuées aux pèlerins.

Photos de la partie archéologique : 

 

En ce qui concerne la partie des Beaux-Arts, on distingue les peintures de Jean-Léon Gérôme. Né à Vesoul le 11 mai 1824, il deviendra un talentueux peintre et sculpteur français, membre de l’Académie des beaux-arts. Gérôme offre en 1882 plusieurs de ses toiles et de ses sculptures au musée Georges Garret.

 

Photos de la partie des Beaux-Arts : 

 

 

Sources : Wikipedia, site de la ville de Vesoul...

Pour s’y rendre : Le musée Georges Garret se situe 1 Rue des Ursulines 70 000 Vesoul.  Entrée Gratuite (2017), prendre contact pour les heures d’ouvertures en groupe. En visite libre, tous les jours de 14h à 18h (2017).

A proximité :

 

Sur la carte :

 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *