Musée de Bibracte – Saint-Léger-sous-Beuvray (71)

Inauguré le mardi 4 avril 1995 par François Mitterrand, le musée retrace l’histoire de la civilisation Celtique. Il se situe au pied du Mont Beuvray. Là où d’importantes fouilles archéologiques sont mises en oeuvre depuis 1867 et empiètent sur deux départements (la Saône-et-Loire et la Nièvre). On reviendra sur le site archéologique du Mont Beuvray dans un autre article.

 

On savait que François Mitterrand était amoureux du Mont Beuvray vis-à-vis de l’histoire et de ce que dégage ce lieu. Il désirait y reposer éternellement, mais le choix du lieu du dernier repos du Président de la République en a été décidé autrement. Cependant, le musée a bien vu le jour et accueille le public depuis 1996. On doit la réalisation du musée et aussi la réalisation du centre de recherche situé à Glux-en-Glenne (à 4 kilomètres du musée) à l’architecte Pierre-Louis Faloci.

Le musée, d’une apparence plutôt moderne, abrite de nombreux objets trouvés lors de fouilles et datant de la période celtique. On peut ainsi voir, s’étalant sur deux étages et 2000m2, des sculptures, des bijoux, des outils, des pièces de monnaies…

 

 

 

Nous passons l’accueil et nous nous dirigeons à l’étage (un ascenseur est à disposition pour les personnes à mobilité réduite). Nous parcourons plusieurs salles, dont une qui présente l’exposition temporaire du moment (2017 : Torques et compagnie : voir photo ci-dessous). Nous continuons la visite dans une plus grande salle remplie de tout un tas d’objet de la vie quotidienne de nos ancêtres les Gaulois. Parmi ces objets remarquables nous trouvons une tête sculptée en granit datant du II – I siècle avant J-C, un casque en bronze orné trouvé en Corrèze, des épées, boucliers…

Quelques mots sur le peuple celte vivant au Mont Beuvray : Il s’agissait des Eduens. Bibracte était leur capitale. Ils vivaient essentiellement d’artisanat et de commerces. On estime une population comptabilisant entre 5000 et 10 000 habitants. Des fouilles archéologiques sont toujours en cours…

Il y a énormément de lecture ! Ces lectures se font principalement grâce au multimédia, mais aussi à l’aide de panneaux ou d’affiches. Celles-ci nous expliquent l’agriculture, le commerce, les procédés de construction ou de fabrication de matériel…On trouve également des maquettes de constructions d’oppidum (les plus importants d’Europe).  Au bout de la grande salle, et suivant le sens de la visite, nous descendons au rez-de-chaussée.

Un grand espace offre certainement des spectacles ou des reconstitutions. Cela dit, au rez-de-chaussée, plusieurs ateliers et des scènes de la vie quotidienne ont été reconstituées. Nous regrettons amèrement de devoir scruter les vignettes pour savoir si les pièces mises en exposition sont authentiques ou de pâles copies. Ce point est assez décevant, mais pas assez pour faire regretter la visite du musée.

 

La visite se termine par la boutique, et se poursuit par la visite du Mont Beuvray. En 2017, des navettes gratuites ont été mises en place face au musée pour transporter les visiteurs directement au sommet du Mont Beuvray.

 

Quelques photos : 

 

Pour s’y rendre : Depuis Saint-Léger-sous-Beuvray, prendre la D3 en direction du Mont-Beuvray, passer la “Bise à l’Âne”, puis le “Poirier au chien”. Le parking du Musée de la Civilisation Celtique se situe au col de la Croix de Rebout juste à côté du Musée.

A proximité :

 

Sur la carte :

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *