Musée de l’Aventure Peugeot – Sochaux (25)

 

 

Le musée de l’Aventure Peugeot se situe juste à côté du site industriel du constructeur automobile à Sochaux, en Bourgogne-Franche-Comté.

Pour vous conter l’histoire de Peugeot, il faut commencer par le tout début. La famille Peugeot est connue depuis le 15ième siècle. Ils s’installèrent dans le pays de Montbéliard, à Vandoncourt plus précisément. Les membres de la famille, sont tout d’abord, meuniers teinturiers, agriculteurs…

Jean-Pierre Peugeot est le premier à se lancer dans le monde industriel grâce au tissage. En 1810, il s’associe à son frère Jean-Frédéric Peugeot et ils se lancent tous deux dans la métallurgie en transformant un moulin en fonderie d’acier. Ce moulin se situe au lieu-dit “Sous-Cratet” à Hérimoncourt. Les deux frères, avec un membre de la famille Japy ont ainsi créé la société Peugeot-Frères.

 

L’empire industriel des Peugeot évolue au fil des années, en 1820, on ne compte pas moins de 100 ouvriers, et plusieurs sites industriels. Ils font fabriquer par exemple des rubans d’acier pour la couture, des ressorts pour l’horlogerie,  des baleines de corsets pour l’habillement féminin et commencent à produire des lames de scie.

Les affaires fonctionnent parfaitement, et il est temps pour les frères Peugeot d’élargir leur secteur d’activité. Ils agrandissent leurs usines, cette fois ils fabriquent des machines à coudre, des tondeuses et, en 1840, le  bien connu moulin à café Peugeot.

 

La fabrication du premier tricycle, de la première moto, et de la première automobile Peugeot : C’est Armand Peugeot et son cousin Eugène qui présentent cette invention nouvelle comme un futur potentiel moyen de transport. Le premier Grand-bi (une sorte de bicyclette avec une grande roue à l’avant et une petite à l’arrière) sera fabriqué en série à partir de 1882. La bicyclette comme on la connaît encore aujourd’hui, avec deux roues de diamètres égaux, et dont l’entraînement se fait grâce à une chaîne sera fabriqué en 1897.

Armand Peugeot alors jeune ingénieur et passionné de technologies et de moteurs, adaptera un moteur à un quatricycle. Il mettra au point plusieurs prototypes pour finalement, arriver à la première automobile équipée d’un moteur Daimler. Elle sera fabriqué en série et vendu au public en 1890.

En 1892, Armand Peugeot écrivait : “Je suis persuadé que la locomotion automobile est appelée à prendre un développement énorme. Si nous sommes assez hardis et habiles, nous ferons de Peugeot l’une des plus grandes affaires industrielles de France.”

En 1897, 54 véhicules sortiront de l’usine, le chiffre évoluera pour atteindre 500 véhicules vendus en 1900. (En 2011, le chiffre atteint 370 000 voitures sorties des différentes usines en France. Aujourd’hui 1800 véhicules sortent des usines en une seule journée.)

Peugeot connaît alors le succès qu’on lui connaît, et sort au fil des décennies depuis les chaînes de production, des modèles qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Tel la Peugeot 403, la même que Peter Falk conduit dans la série Columbo, ou bien la Peugeot 405 Turbo 16 propulsée pour le Paris-Dakar et pilotée par Ari Vatanen. Aussi, la célèbre 406 Tunée pour le film Taxi de Luc Besson.

 

Le musée a été créé et inauguré en 1988 par la famille Peugeot à l’emplacement de l’ancienne brasserie de Sochaux. A l’intérieur, sur une surface de pas moins de 10 000 mètres carrés d’exposition, on peut y voir plusieurs centaines de véhicules sur un parcours qui retrace l’histoire de Peugeot. Le square Armand Peugeot nous dévoile les premières voitures. S’en suit un éventail d’objets, d’outils, de machines créés par la société Peugeot, (machine à laver, moulins, postes de radio, appareils ménagers, scies….). Un autre square nous montres quelques véhicules mis en service entre 1905 et 1918. La visite continue par le passage devant un atelier comme à l’époque.

Au fil du parcours, les modèles évoluent (la 203 ou la 403 des années 1950-1960), et nous passons devant quelques véhicules qui peuvent rappeler notre enfance (la 205, la 405 ou encore la 605).

Une ruelle d’antan nous fait découvrir plus de 300 moto et vélo. Puis, nous parvenons à des véhicules d’exceptions : Formule 1 ; la 908 HDi FAP des 24H du Mans ; la 504 Papamobile, la Peugeot 402 Darl’mat mais aussi des véhicules ayant figuré au cinéma, des prototypes, des concept-car…

La visite se termine par le restaurant-brasserie, et par la boutique.

 

Quelques photos :

 

Pour s’y rendre : Voici l’adresse : Musée de l’Aventure Peugeot  – Carrefour de l’Europe 25600 Sochaux

A proximité : 

  • Le château musée de Montbéliard
  • Le fort la Chaux
  • Musée Japy à Beaucourt
  • Musée Minal à Héricourt

 

Sur la carte :

 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.