Source et Grottes de la Doye – Les Nans (39)

Je vous présente ici une idée de balade à effectuer en famille (les enfants en seront ravis). Les Nans est une petite commune un peu perdue dans le Jura, située à une dizaine de kilomètres de Champagnole. La commune abrite trois grottes, dont l’une d’elles connaît beaucoup de succès et est explorée chaque année par des spéléologues (grotte de la Doye).

La balade débute au parking du cimetière, où l’on trouve un charmant petit coin pique-nique. A l’avant, on fait face à une patte d’oie, il faut s’engager sur la route de gauche, et si vous n’êtes pas sûr, la commune a pris soin d’installer un ours gravé sur un panneau en bois.

 

Le cadre est d’une beauté naturelle ! On suit une petite route goudronnée sans dénivelé et sans aucune dangerosité nous menant droit dans un cirque rocheux. On trouve des bancs tout au long du parcours, installés idéalement au bord de la rivière “l’Anguillon”. Au bout du chemin, un super coin pique-nique a été aménagé, faisant face à quelques petites cascades, et à un accès à la rivière (pouvant permettre l’été de se tremper les pieds).

C’est à partir d’ici que la féerie s’opère, on abandonne la petite route pour emprunter un sentier forestier. On monte une centaine de mètres et on contemple en face de nous, de l’autre côté d’un lit de torrent à sec, une petite grotte avec deux ours soigneusement sculptés.

Nous ne l’avons pas trouvée, mais il existait sur le territoire de la commune une pierre considérée comme étant un monument druidique, elle se fait appeler “La pierre Lithe”. Ce menhir “était” situé dans la forêt de la Fresse, vers Mournans. On le décrivait en 1842, dans un état de dégradation avancé, il ne faisait plus que deux mètres sur 50 centimètres.

Ici, aux Nans, vous l’aurez compris, le symbole du village est l’ours. Mais pourquoi ? Il y a plusieurs explications. La première étant la plus plausible, les grottes auraient servi d’abri à des ours. Lors de fouilles, on aurait retrouvé des dents et quelques ossements d’ours. Les habitants étaient appelés “les ours”. On dit qu’autrefois, le secteur était tellement sauvage que les villageois ne voyaient quasiment personne, et qu’ils étaient bourrus et insociables.

La grotte de la Doye, au-dessus de l’éboulis

La grotte de la Doye offre un parcours spéléologique qui se développe sur 250 mètres (nous ne conseillons pas la visite en famille ou sans équipements). Après ces 250 mètres, les galeries sont submergées, des plongeurs ont tout de même réussi à explorer plus de 500 mètres de la cavité…

Une grotte voisine, bien plus courte, débouche sur un siphon à quelques mètres de l’entrée. Et puis, la troisième, celle de nos deux oursons :

 

La grotte des ours peut facilement se visiter en famille. D’une longueur d’une dizaine de mètres, on découvre une salle assez plate, sans rivière souterraine, sans aucun risque particulier à part se cogner la tête ou trébucher sur une pierre. Au retour sur le sentier, il est possible de monter à la roche des Nans (belvédère) par le chemin du Paradis, compter 4 kilomètres aller-retour.

La légende :

Retour au village. Ici les habitants ont longtemps parlé d’une étrange histoire fantomatique. Pour citer le lieu exact des apparitions, il faut se rendre à l’opposé de la commune, direction les Petits Nans puis rejoindre la D288. Il faut continuer sur quelques centaines de mètres, et bifurquer à droite dans une nature sauvage. C’est là que l’on trouve “la Fontaine Noire”. C’est une petite grotte qui se développe sur une vingtaine de mètres. Certains anciens parlent d’une dame verte, d’autres d’une fée, ou encore d’une dame blanche. C’était d’apparence une femme attristée, qui ne parlait à personnes. Les voyageurs qui l’a croisaient tentaient de la saluer, mais par peur, prenaient vite la fuite. A proximité de la Fontaine Noire, de l’autre côté de la route, sur un éperon barré, se trouve l’ancien château de la Berne (bâti avant 1240 par les seigneurs du Mont-Rivel). Aujourd’hui, complètement en ruine, on ne trouve même plus de chemin correct pour y accéder. Ce château était, disait-on, hanté par une dame blanche. Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’un second fantôme, mais c’est bel et bien la même femme que l’on prétendait voir à la Fontaine Noire.  Une dame du village de Supt passait quelques fois par cette voie pour le travail. Elle vit de nombreuses fois le fantôme. Totalement terrifiée, elle a préféré quitter la région.

En 1809, un autre témoin, Claude-Antoine Bell, revenait de la foire de Salins-les-Bains. En pleine forêt, il trébuche sur une pierre et fait tomber son chapeau. C’est en le ramassant qu’il s’aperçoit qu’une femme l’observe. Elle s’approche de lui. Il tente d’engager la conversation, mais celle-ci ne répond pas. Il reprend la route, et cette dame l’accompagne. Ils marchent tous deux, côte à côte, sans dire un mot. Puis, quand le chemin se met à tourner, la dame blanche continue tout droit, dans les ronces et les buissons. Elle n’a pas l’air de ressentir de douleur, elle commence à s’envoler et à crier un son strident. Monsieur Bell a tenu à préciser lors de son témoignage, qu’il n’avait pas bu une seule goutte d’alcool et qu’il ne connaissait auparavant pas l’histoire de la dame blanche.

 

Quelques photos : 

 

 

Pour s’y rendre : Depuis Champagnole, prendre la D471, à hauteur d’Equevillon, prendre la D251 direction St-Germain-en-Montagne, puis prendre D21 direction Mournans. Avant d’arriver à Mournans, tourner à gauche sur la D288 en direction de la commune des Nans. Se garer au cimetière, et suivre à pied la route à gauche au croisement.

A proximité :

  • Chêne relique de la forêt de la Joux
  • Sapins de la Glacière
  • Village pittoresque de Nozeroy
  • Le sentier sculptural du Mont Rivel à Champagnole

 

Sur la carte :

 

 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.