La grotte de l’Enfer – Rebeuville (88)

Après avoir marché cinq cents mètres en suivant les indications pour la grotte de l’Enfer, nous atteignons un sentier qui bifurque sur la droite. Nous sommes ici dans le bois de l’Enfer, et c’est en ce sombre endroit que l’on trouve la grotte de l’Enfer. De quoi avoir la chair de poule !

Rebeuville est une charmante petite commune connue notamment pour ces croix monumentales que l’on retrouve dans le village, mais aussi au-dehors.

Une fois la bifurcation atteinte, on s’engage alors dans le bois, on emprunte un escalier, on descend, et on suit une ligne bien tracée aux pieds de petites falaises. Le chemin est étroit, accidenté, il est donc préférable de ne pas l’emprunter par temps pluvieux et de s’équiper de bonnes chaussures.

 

Après quelques centaines de mètres, nous apercevons enfin l’entrée de la grotte. On remarque qu’on ne peut pas y accéder sans escalader la roche. Mais on l’a fait ! Vous pouvez le faire ! Ça peut paraître impressionnant, mais on trouve aisément des emplacements pour placer les pieds et les mains.

La grotte se faisait appeler autrefois “la grotte de l’ermite”, toutes les grottes appelées ainsi étaient habitées par des loups solitaires. Celles-ci ne déroge pas à la règle, un homme a bien vécu ici, mais ce n’est pas le seul !

En janvier 1814, la ville voisine de Neufchâteau voit les cosaques débarquer en masse. On parle de plusieurs milliers d’hommes. Des habitants, craintifs de ce qui allait pouvoir se passer, se sont enfuis et se sont réfugiés quelques temps dans cette grotte.

En réalité, elle aurait sûrement été habitée bien plus tôt que ça. Tout comme la grotte de Jeanrüe situé pratiquement en face, de l’autre côté du Mouzon. Elle servait d’abri à des chasseurs dans la période du magdalénien (- 35 000 années avant J-C). Bien sur, ça ne s’invente pas, les archéologues ont retrouvé des ossements humains, des outils (comme la découverte de plus récentes hache en pierre polie) et des armes. Ils savent même qu’en – 75 000 années avant J-C, le secteur était déjà fréquenté par ces chasseurs.

 

Géologiquement, la grotte est une diaclase se présentant comme un couloir. La hauteur du plafond à son point le plus haut à l’intérieur est de 10 mètres. Elle n’est pas très profonde, et l’on a vite fait le tour, mais elle était idéale pour nos hommes préhistoriques.

Je sais ce qui vous intrigue… C’est le toponyme du lieu ! La grotte de l’Enfer, située dans le bois de l’Enfer, entouré de rochers de l’Enfer. Souvent, ce genre de nom provient d’une légende. Ici, elle apparaît à la suite d’un témoignage.

Le témoignage est réalisé par un jeune homme bien dans sa tête. Nous sommes au début du 20ième siècle. Après un long voyage depuis Paris, il peut enfin se reposer et passer de bonnes vacances à Rebeuville. Il explore un peu la région en quête de curiosités et on lui suggère de visiter la grotte dite de l’Ermite ou le Trou de l’Ermite. Le trajet n’est pas très long mais l’orage commence à se former. Après quelques éclairs, notre aventurier arrive à l’entrée de la grotte. Impossible de faire un pas de plus. Il voit, face à lui, une forme humaine qui apparaît dans la brume. Le corps était d’une minceur morbide, son visage était effroyable et ridé. La “chose” étaient entourée d’une toile rouge et ces yeux propulsaient la foudre.

Persuadé d’avoir vu le diable en personne, il prit ces jambes à son cou jusqu’au village où il décrivit la “bête”.

Chose qui n’est pas ordinaire, à l’intérieur de la grotte, nous voyons des bougies qui ne sont pas entièrement consumées. Elle laisse supposer que des cérémonies “obscures” se font régulièrement dans cette grotte. Ce qui nous rappelle la grotte du pénitent dans le Jura, où nous avons également trouvé ce genre de pratique.

 

Quelques photos : 

 

Pour s’y rendre : Depuis Neufchâteau, prendre la D164, jusqu’à Rebeuville. Après le pont qui franchit le Mouzon, prendre la deuxième à droite. Puis continuer tout droit sur 500 mètres. S’arrêter près de l’exploitation agricole et poursuivre à pied sur 500 mètres.

A proximité : 

  • Les croix Monumentales de Rebeuville
  • La grotte de Jeanruë à Rebeuville
  • Le vieux pont de Rollainville
  • Fort de Bourlémont

 

Sur la carte : 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.