Grotte de la roche – Courchapon (25)

 

Situé dans le Doubs, à la frontière avec le Jura, au lieu-dit “Sur la Roche”, entre Burgille et Jallerange, et juste en face de Courchapon, la grotte de la roche aurait été habitée par l’homme.

Depuis le petit parking, il ne sert à rien de suivre le balisage jaune et bleu, le sentier ne mènera pas à la grotte. Elle est gardée un peu secrète, à l’écart, cachée par les arbres… Pour s’y rendre, il faut franchir quelques barbelés et traverser un champ.

 

Une fois que l’on atteint le lit du ruisseau, on peut ainsi remonter facilement jusqu’à l’entrée de la grotte. Il est vivement conseillé de ne pas s’y hasarder, surtout par temps de pluie et en dehors des sécheresses caniculaires comme on en trouve l’été. Nous n’avons pris aucun risque, ce jour-là, il faisait très chaud, très sec, et nous n’avons pas parcouru les différentes salles jusqu’à la rivière souterraine. Nous sommes donc resté sages, on s’est contenté du porche d’entrée. L’endroit est sauvage et l’on voit qu’il est peu connu et peu fréquenté. Il faut savoir que le ruisseau de la roche se jette dans l’Ognon.

La caverne est fouillée de nombreuses fois au 19ième siècle, on sait qu’elle était fréquentée à 4 périodes bien distinctes. La première étant la plus récente, on retrouve quelques traces des derniers siècles mais rien de remarquable archéologiquement. Pour la seconde par contre, on découvre des poteries, des bracelets, des épingles, des pendeloques, des fragments d’armes et des amphores datant de l’époque Gallo-romaine, les squelettes appartenant à un enfant et à des adultes, ce qui laisse supposer que la grotte aurait servi de lieu de sépulture.

La troisième couche permet de remarquer la fréquentation de la grotte à l’âge de fer. Nos ancêtres les Celtes sont donc passés par là ! C’est grâce à la découverte de fragments de poteries décorées avec les doigts que l’on peut confirmer cette thèse. On peut ainsi donner un nom à ces poteries “les céramiques de Lusace” et annoncer que la fabrication se passait au tout début de l’âge de fer, période de l’Hallstatt (les fragments se trouvent au musée archéologique de Dole dans le Jura).

Ci-dessus, quelques objets trouvés dans la grotte de Courchapon (Age du Bronze finale -1000 Avant-J.C) – Musée de Dole (39)

La quatrième est dernière couche (la plus profonde) nous permet de remonter encore un peu plus loin dans le temps, au néolithique. L’utilisation de la grotte avait là aussi, une vocation funéraire. Quelques trouvailles remarquables ont été faites tels que d’une hache en bois de cerf, des ustensiles en pierre, en os, et en corne, des pointes de flèches en silex, des tessons de céramique cordée, des épingles en os…

Certains historiens pensent même que la grotte était habitée à l’époque lointaine du Magdalénien, c’est une pointe à cran / pointe à dos courbe qui sème le doute

Juste à côté : De 2004 à 2007, des travaux pour la construction de la LGV Rhin-Rhône permettent de mettre à jour entre Burgille et Courchapon, une villa Gallo-Romaine datant du 1er au 4ième siècle et quelques infrastructures dont l’usage reste inconnu.

La grotte de la roche ne promet pas d’être une cavité exceptionnelle à visiter, mais elle a une valeur historique puisqu’elle a livré des tas d’objets de 4 périodes différentes, telles que des armes, des bijoux, des céramiques et plusieurs squelettes d’hommes, de femmes et d’enfants.

 

Quelques éléments trouvés dans la grotte : 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessus, sur la photo, à gauche, un burin.

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessus, à gauche, du bois de cerf.

 

 

Quelques photos de la grotte et alentours :

 

Pour s’y rendre : Depuis Marnay, prendre la D459 direction le village de Courchapon. Tourner à droite, et en entrant dans la commune, prendre la première à gauche, suivre chemin de Vauboulon, passer sur le pont (LGV + départementale), se garer sur le petit parking après le pont.

A proximité :

  • Château de Burgille
  • Château de Cordiron à Burgille
  • L’Abbaye d’Arcey
  • Tour ruinée de Corcondray

 

Sur la carte :

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.