Le Château de Bazoches – Bazoches (58)

Le château de Bazoches se situe dans la Nièvre (58), sur le territoire de la commune de Bazoches (Morvan). Ne pas confondre le château de Bazoches qui était la demeure de Vauban, et le château de Vauban qui est une maison forte du 12ième siècle, se situant également sur la commune de Bazoches.

Bien qu’il ait appartenu à Vauban, le château de Vauban est une propriété privée, tandis que le château de Bazoches est ouvert à la visite !

Je me demande si nous sommes les seuls à photographier les panneaux, les tables de pique-nique et les parkings, mais c’est pour que nos visiteurs/visiteuses adoré(e)s découvrent aussi l’envers du décor.

💖 Ce château est un véritable coup de cœur ! La visite n’est pas guidée, et ça, on adore ! Ce n’est pas souvent, mais on éprouve une certaine liberté sur le temps que l’on passe à découvrir les pièces. Pas de pression du guide quand les visiteurs prennent des photos. Pas d’attroupement non plus devant tel ou tel objet, pas besoin non plus de devoir se suivre à la chaîne et de devoir écouter (parfois) des guides qui récitent une leçon apprise par cœur.

 

Après avoir réglé vos billets d’entrée, vous pouvez vous balader dans le parc (sauf si vous préférez garder cela pour la fin). Vous montez les escaliers pour pénétrer sous le porche du château, et entrez dans la boutique. De là, on vous explique le déroulement de la visite, on vous donne un livret, et vous n’avez plus qu’à suivre le sens de visite (tout est superbement bien fléché). Pour commencer, vous entrez dans une grande salle remplie de bancs en bois, cela vous permet de lire le livret tranquillement, enfin tranquillement, pourvu qu’il n’y ait pas un énorme groupe de touristes qui débarque. 😅

 

Bazoches (Basilica) existait déjà à l’époque romaine, et compte tenu de sa proximité avec le site des fontaines salées, le lieu était supposément important. On sait qu’il existait des magasins de grains. On aurait retrouvé des tuiles de cette époque dans les environs de Bazoches, ainsi que du ciment, du marbre et des fragments de mosaïques. Sur l’emplacement même du château, il existait un poste romain et à quelques dizaines de mètres, il y avait une voie romaine reliant Autun à Sens.

La construction féodale du château serait datée du 12ième siècle (1180), et on la doit à Jean de Bazoches. Le château devient par la suite, la propriété des familles Montmorillon, Sallenay, de Bazoches, La Perrière, de Chastellux.

Les bibliothèques renferment près de 5 000 livres, dont certains sont de vrais trésors.

Sébastien Le Prestre de Vauban sera le plus célèbre des propriétaires. Il achète le château en 1675 pour 80 000 livres (offert par le roi grâce à la victoire de Maastricht) et il y restera jusqu’à sa mort, le 30 mars 1707. On connaît Vauban, ce célèbre architecte et ingénieur militaire et on sait qu’il voyageait énormément. Malgré tout, en 1690, le roi l’autorise à rester une année entière dans son château pour soigner une fièvre persistante, mais ça ne l’empêchera tout de même pas de travailler.

C’est dans cette immense salle transformée en bureau d’études, que Vauban, à l’aide de son équipe d’ingénieurs, mettra au point des plans militaires afin de bâtir ou d’améliorer les fortifications. On en trouve à plusieurs endroits de France, pour en citer quelques-unes : la citadelle de Besançon, le Fort Barraux, Fort l’Écluse, la Citadelle de Blaye, Belle-Île-en-Mer, Brouage, Port-Louis, Neuf-Brisach…. Bien trop nombreuses pour être toutes désignées.

Il écrira aussi de nombreux ouvrages dans son château, dont la “Dîme Royale”, un livre publié en 1707 qui a créé la polémique et qui a été interdit. Le château aura également connu des périodes sombres. C’est dans l’une des pièces du château que Jeanne-Françoise, l’une des filles de Vauban, meurt à l’âge de 35 ans dans des circonstances étranges.

Photo de gauche – armure du maréchal Vauban / Photo de droite – Sa chambre et son lit

On déambule dans de nombreuses pièces : bureaux, bibliothèques, la chambre de Vauban, celle de sa femme, la salle à manger, on s’attarde dans la salle des maquettes de bateaux…et l’on finit par la chapelle. La visite se termine en général au bout d’1h30 voire 2 heures, et se poursuit dans l’église du village où l’on peut voir la dernière demeure de Vauban…

La tombe de Vauban à l’église de Bazoches :

 

 

 

 

 

 

Sébastien Le Prestre de Vauban meurt d’une inflammation des poumons à Paris le . Il est enterré à l’église de Bazoches, mais en 1808, Napoléon 1er demande à ce que son cœur soit conservé à l’Hôtel des Invalides de Paris.

 

Quelques photos :

 

 

Pour s’y rendre : Depuis Vézelay, prendre direction Saint-Père, puis, au centre de Saint-Père, tourner à droite rue de la Mairie, sortir du village et continuer sur la D958. Au croisement de Seigland, continuer tout droit, passer Pierre-Perthuis et continuer sur la D958 jusqu’à Bazoches. Arrivé dans Bazoches, prendre à gauche, rue Carnot, puis Pavé du Maréchal. Continuer de monter jusqu’au parking visiteurs.

Pour visiter la tombe de Vauban, se rendre à l’église Saint-Hilaire au centre de Bazoches.

A proximité :

  • Tombes du maréchal Vauban à Bazoches
  • Village de Pierre-Perthuis
  • Ancien moulin de Saint-André-en-Morvan
  • Château de Chatellux à Chastellux-sur-Cure

 

Sur la carte :

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.