Chapelle du Saulce-d’Island – Island (89)

Avant-propos : C’est un peu par hasard que l’on découvre le long de la départementale 957 entre Vézelay et Avallon, un panneau routier indiquant une chapelle des Templiers datant du 13ième siècle. On s’engage alors sur la route goudronnée qui devient rapidement une voie privée… Un kilomètre plus loin, avant d’arriver à la ferme “Le Saulce”, on bifurque sur la droite où l’on trouve un parking visiteur (ouf). De là, on marche une centaine de mètres avant d’atteindre la chapelle. Propriété privé : il faut savoir qu’elle se visite seulement sur rendez-vous, car figurez-vous qu’elle a été transformée en lieu d’habitation. Un peu gêné, on s’approche, et l’on voit une personne sortir de la chapelle pour arroser les plantes. On lui demande la permission d’en faire le tour et de prendre quelques photos seulement de l’extérieur, cette personne bien sympathique accepte. Un conseil donc, ne faites pas la même erreur, prenez rendez-vous avant de vous y rendre !

La chapelle des Templiers (domus Templi de Salice d’Ellant, Eduensis diocesis) se situe dans le secteur de la ferme du Saulce, entre les communes d’Island et de Tharoiseau. Le nom de “La Saulce” rappelle l’existence d’une source d’eau salée, ce qui pourrait expliquer la construction d’une commanderie, d’une première chapelle à la moitié du 12ième siècle à cet endroit-là, puis d’une seconde au 13ième siècle. Un document datant de 1201 parle de la chapelle. On ne se rend pas compte mais cette chapelle était entourée de plusieurs bâtiments (étables, bergeries, granges, ateliers, armureries, dortoirs etc…), on disait même que le domaine arrivait jusqu’à Tharoiseau.
La commanderie Templière du Saulce possédait des moulins sur le Courin, l’un d’eux existe encore à ce jour. Devenu un hôtel: le Moulin des Templiers. A son apogée, la commanderie était occupée par une cinquantaine de moines, et plus de cent cinquante ouvriers.

La chapelle mesure 17,70 mètres de hauteur, 24 mètres de longueur pour 8,5 mètres de largeur. Au-dessus de la porte d’entrée, on observe un tympan avec la Vierge et l’enfant entre deux chevaliers (templier ?). La sculpture du 15ième siècle a été volontairement endommagée. De chaque côté, on retrouve des chapiteaux à feuillage accompagnés de visages humains, une femme à droite, un homme à gauche.

L’ordre des Templiers disparaît en 1311, les bâtiments sont alors occupés par les Hospitaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Ces derniers proviennent de la commanderie voisine de Pontaubert. En 1569, les Protestants arrivent et mettent à mal la chapelle, les vitraux sont cassés, ils déclenchent un incendie au niveau du toit.

A la Révolution, la chapelle est vendue comme étable. Sur place, un panneau montre quelques photos en noir et blanc, avec du bétail à l’intérieur. Elle connaîtra plusieurs propriétaires… Elle sera classée aux monuments historiques en 1960.

En 1971, la chapelle est rachetée puis rénovée par les actuels propriétaires. C’est grâce à eux que l’on peut encore admirer l’édifice. L’intérieur a été transformé en habitation, mais tous les éléments respect la construction, et tout est entièrement démontable.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Avallon, prendre la D957 en direction de St-père / Vézelay, passer Pontaubert, continuer sur la D957 sur environ 2,5 kilomètres, puis tourner à gauche (Panneau indiquant la chapelle des Templiers et la ferme du Saulce). Le chemin est privé. Il faut faire 1 kilomètre pour atteindre la chapelle.

A proximité :

  • La Croix de Montjoie
  • Pierre-Perthuis
  • Fouilles Gallo-Romaine des Fontaines Salées
  • Village pittoresque de Vézelay

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.