La pierre druidique & les pierres du jour – La Loge des Gardes (03)

Avant-propos : avant de partir dans l’Allier, on s’était renseigné sur cette zone afin de tracer l’itinéraire pédestre qui nous permettrait d’atteindre les Pierres du Jour et la Pierre Druidique facilement, mais… On est tombé sur plusieurs sites mettant en garde sur la mauvaise signalisation du site. Pas plus inquiet que ça, une fois sur place, on suit les quelques panneaux indiquant le sentier des Pierres. C’est au bout de quelques kilomètres que l’on se rend compte d’une erreur. On fait donc demi-tour, et on remarque que des arbres ont été coupés, marquant sans doute sur leur tronc l’itinéraire à suivre.

Une heure plus tard, et trois demi-tours après, nous voici aux Pierres du Jour. Rien de spécial à voir, à part un tas de gros blocs de pierre, sans une explication de quoi que ce soit. Le chemin est tellement mal tracé qu’il faut en deviner certaines portions. Quant aux panneaux, je vous laisse juger ci-dessous. On comprend qu’il faut aller sur la droite, faire demi-tour, revenir, et partir sur la gauche, hein ? Oui ! Mais non ! On s’est perdu à nouveau, après avoir fait un kilomètre, pris quelques croisements sans indications. On décide de laisser tomber le Sentier des Pierres, et de revenir faire le point à la voiture.

Je tiens tout de même à préciser que le lieu reste magique et que si vous n’avez pas d’intérêt particulier, il est très agréable de randonner dans ce secteur pour juste apprécier la nature.
Les Pierres du Jour ou du Joû (Jovis déclinaison de Jupiter) sont le point culminant des monts de la Madeleine et dominent à 1164 mètres. La magie du lieu (bloc erratique avec des bassins creusés, sapins et hêtres en grande majorité..) inspire donc nos habitants et évoque la possible fréquentation des Celtes.

On retourne donc à la voiture, et on s’engage sur une voie goudronnée qui monte à travers quelques attractions d’un parc de loisirs (luge d’été, accrobranche etc…). S’ensuit un virage où l’on découvre une vue magnifique. Si vous avez pensé à apporter un casse-croûte, une table de pique-nique permet grandement de savourer la vue. Un peu plus loin, un panneau indique la Pierre Druidique sur la droite (miracle !!!!).

On arrive au pied de la Pierre Druidique (photo ci-dessus). Plusieurs légendes se sont greffées à cette pierre. On disait par exemple qu’elle servait pour les sacrifices humains pratiqués par les druides. Il est vrai que les Celtes s’installaient à proximité de sources, de lacs, de grottes, au sommet d’une montagne ou autour d’une pierre particulière pour vouer leurs cultes, alors pourquoi pas là ?

En réalité, que ce soit pour la Pierre Druidique, ou pour les Pierres du Jour, il est vraiment probable que les Celtes soient passé par là en ayant employé ces rochers comme Monuments Celtique. Un camp Gaulois trouvé à proximité confirme les “on-dit”. Des débris datant de la période Celtique sont trouvés sur la chaîne de la Madeleine, notamment sur le champ des tombes (plateau de Tombérinos) où un millier d’objets furent déterrés.

D’autres propos plus fantaisistes mais pourtant bien réels évoquent une cinquantaine de “tunnels” souterrain annulaire dans le Bourbonnais (secteur d’Arfeuilles, hameau de Lareure…) . Ces mystérieux souterrains apparaissent dans des récits datant du 19ième siècle. Les découvreurs précisent avoir mis la main sur plusieurs objets datant de l’époque Gallo-romaine. Il est difficile de connaître l’emplacement de ses excavations tant elles sont pour la plupart enfouies ou bien l’entrée est tenue au secret. Ces tunnels ont été creusés par la main de l’homme, on ne connaît pas leurs origines, ni leurs objectifs. Des chercheurs se sont penchés sur la question, le carbone 14 ressort une datation du Haut Moyen Âge, et pensent que ce réseau souterrain aurait servi de sanctuaire ou de salles funéraires afin de déposer des urnes. Mais durant cette période chrétienne, la crémation n’était pas autorisée.

Le mystère reste entier…

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Laprugne, prendre la Départementale 477. Au Moulin Gitenay, tourner à droite sur la Départementale 182 jusqu’à la Loge des Gardes. Depuis les Noës, prendre la Départementale 47 puis la Départementale 478. Une fois à la Loge des Gardes, suivre le sentier des pierres pour aller aux Pierres du Jour et à la Pierre Druidique. Où passer directement par la route qui traverse le centre de loisir pour voir la Pierre Druidique sans perdre de temps.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.