La Grotte du Bisontin – Liebvillers (25)

Une nouvelle curiosité géologique dans le Doubs en Franche-Comté. Ça ne manque pas dans la région me direz-vous, eh bien vous avez raison, mais celle-ci vaut le détour.

C’est par une belle matinée d’été que l’on se rend, en quête de fraîcheur, direction la grotte du Bisontin. Un peu de mal à se garer sur la commune de Liebvillers, mais ce n’est pas chose impossible. On s’engage à pied rue du Bisontin, on passe le hameau “Les Sillots”, puis, une centaine de mètres plus loin, on part sur un sentier escarpé sur la gauche.

Cinquante mètres plus loin, et nous y sommes. Un immense porche rocheux, et un abri-sous-roche, c’est donc cet endroit la grotte du Bisontin ? Et puis, pourquoi ce nom ?

Cette appellation est due à une légende qui raconte que la grotte servie de cache à un contrebandier. Il entreposait sa marchandise dans ce lieu isolé et assez méconnu à l’époque. On parle d’une légende mais elle est certainement fondée du fait de sa proximité de la frontière Franco-Suisse.

Méconnu ? Pas depuis toujours, car la grotte a été habité il y a très longtemps. Des fouilles archéologiques estiment une première exploitation au Paléolithique supérieur (- 25 000 avant J-C), puis une seconde 13 000 ans plus tard à la dernière phase du Paléolithique supérieur européen.

Ces fouilles ont permis de mettre à jour de maigres vestiges, comme : des os de Rennes, d’ours des cavernes, ou plus communément de bouquetins. Mais aussi quelques outils préhistoriques, qui ont servi à nos ancêtres chasseur-cueilleur : couteau-grattoir, aiguille en os, perçoir, grattoir-burin.

Le pont de pierre, ou l’arche, porte le nom d’arche naturelle des Baumes Berceau. Pour sa formation, imaginez que le plafond d’une grotte s’effondre, et qu’il ne reste que le porche d’entrée.

L’abri sous roche porte quant à lui, le nom de grotte du Bisontin, peu profond : dix-huit mètres, = largement suffisant pour s’abriter. L’endroit est idéal encore à ce jour pour établir un campement, et y passer la nuit ! Avis aux courageux(ses) !

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Montbéliard, prendre direction Mathay, passer Bourguignon, Pont-de-Roide, rester sur la D437 direction St-Hippolyte, mais tourner sur la gauche au lieu-dit “Nadam”, monter sur la D321 jusqu’à Liebvillers. Une fois garé, prenez la direction du hameau “Les sillots”, la grotte est indiquée sur des panneaux de randonnées.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.