Château de Gy – Gy (70)

Ce n’est pas le château le plus connu et sûrement pas le plus visité de la région et pourtant… il mérite vraiment d’être découvert. Nous sommes ici à Gy, en Haute-Saône, entre Besançon et Gray. Le château domine la petite ville, son histoire est incroyable, et sa visite exceptionnelle.

Nous nous y rendons un après-midi d’été 2018. Quelques recherches sur internet nous mènent droit sur un site d’avis qui présente des critiques sur les visites du château (conditions d’ouverture) et sur le gardien (guide) qui s’avère plutôt négatives. On se présente au château, et le seul point négatif que je révélerais à ce moment-là, ce serait plutôt la taille minuscule du parking. Bref, nous payons notre droit d’entrée, et le gardien qui se montre assez sympathique, nous explique le parcours à suivre, un peu l’histoire du lieu, et nous autorise à prendre autant de photos qu’on le souhaite.

Un peu d’histoire : Le château daterait du 12 ou du 13ième siècle. Ce n’est pas très précis et sachez que le sujet est toujours en cours de discutions. Durant sept cents années, le château servit de résidence traditionnelle aux archevêques de Besançon. Il a connu de nombreuses batailles dont certaines qui ont mis la forteresse à mal voir complètement anéantie.

Cinq grands conflits ont eu raison du château, il aura fallu alors le reconstruire complètement. Le premier conflit daterait de 1258 et oppose Jean Ier de Chalon, Guillaume II de la Tour à l’archevêque de Besançon.

L’Archevêque flamand François de Busleiden participe à la reconstruction du château et érige une tour centrale octogonale et un nouveau corps de logis entre 1498 et 1502. Le cardinal de Choiseul Beaupré fait quant à lui, construire 2 ailes au cours du 18ième siècle, ce qui en résulte le château sous sa forme actuelle. Démantelé à la Révolution, puis abandonné, il finit par être vendu aux enchères. L’ancienne résidence princière est transformée en école entre 1854 et 1876 et devient un collège jusqu’en 1974.

Comment se déroule la visite ? Après vous être acquitté de votre droit d’entrée, la visite débute par une pièce qui rassemble de nombreux appareils photo et caméscopes, signe que le maître des lieux est un collectionneur. S’ensuivent différentes pièces ; on descend dans la cave pour retrouver tout un tas d’objet servant aux vignobles. On remonte les escaliers et on parcourt des salles qui représentent la vie au 18ième siècle … la salle de chasse, la salle à manger (photo ci-dessus) et bien d’autres espaces où l’on découvre de magnifiques joyaux (je préfère vous laisser les découvrir par vous-même). Il faut savoir que le château est privé, qu’il n’est pas visitable en permanence et qu’il est préférable de se renseigner avant de s’y rendre.

Quelques mots à propos de Chrysologue de Gy : Il n’est pas possible de parler du château sans mentionner l’un de ses célèbres hôtes. De son vrai nom, Noël Andrey, surnommé le père Chrysologue, il aurait vécu quelque temps au château. Sa chambre était située au sommet de la tour centrale. Aujourd’hui, cette pièce est interdite d’accès au public. Mais grâce au guide et à son trousseau de clefs, nous avons pu monter le temps de quelques photos dans cette chambre fermée à double tour. Quand elle était ouverte aux visiteurs, certaines personnes (sensibles) disaient ressentir une “force”, des “choses”, du “magnétisme”… Chrysologue de Gy est né à Gy en 1728, tourné vers la religion, il devient capucin. Par la suite, son second amour devint la science, la science de la terre et celle des étoiles. Formé par Pierre Charles Le Monnier, Il écrira quelques ouvrages de ses nombreuses recherches à ce sujet. Le père Chrysologue s’intéresse également à la terre, à la géologie, et la cartographie. Il passera sa vie à étudier tous ses éléments et à rêver de découvertes majeures. Il était considéré comme un “sorcier”, un “magnétiseur”, “rebouteux ou autre guérisseur”, dû au fait qu’on ne puisse s’intéresser à la science sans s’intéresser et à se questionner sur la vie, la mort, ou encore sur l’extraordinaire et le paranormal.

Bonne visite !

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Gray, prendre la D474, passer Velesmes-Echevanne, puis Choye, jusqu’à Gy. Depuis Besançon, prendre la D8, passer Pelousey, Chaucenne, Emagny, Pin, Charcenne, puis tourner à droite sur la D12 jusqu’à Gy. Une fois à Gy par la D12, tourner à droite peu après la gendarmerie. Monter le chemin de l’oratoire, puis tourner à gauche en continuant de monter, puis à gauche rue Chrysologue, le château est au bout de la rue.

A proximité :

  • Gouffre de Fourouse
  • La chapelle du Calvaire (hauteur de Gy)
  • Le jardin d’Acorus à Autoreille
  • Grotte de Captiot sur les Monts de Gy

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.