Dolmen de Mané-Rethual – Locmariaquer (56)

Situé au cœur de Locmariaquer, et à seulement 200 mètres du rivage, il faut emprunter la petite ruelle pédestre du Bronzo sur une cinquantaine de mètres pour atteindre le fameux dolmen. C’est l’un des premiers à attirer l’attention des savants du 19ième siècle. Leur intérêt se porte sur les diverses gravures sur les dalles de couverture et sur les orthostates. Ce dolmen porte plusieurs appellations, dont ce surnom remarquable de “Tombe de la sorcière”, ou encore “Bé-er-Groah”, “Mané-Rutual”, “Mané-Rethuel”, ‘Bergouh”.

Notons que ce tombeau est à seulement deux cents mètres du site de la Table des Marchants, et donc du gigantesque menhir brisé ; à six cents mètres du tumulus de Mané-er-Hroueg ; à quatre cents mètres du dolmen de Kerlug ; et à un kilomètre du dolmen des Pierres-Plates.

Trois fouilles ont été réalisées sur le site, une en 1860, une autre en 1885 et une dernière en 1936. A ces deux dernières dates, il a pu être restauré en partie.

Trois ans avant sa mort, Zacharie Le Rouzic, archéologue et préhistorien né à Carnarc, a étudié le dolmen. Durant les fouilles, plusieurs objets ont été trouvés : silex, hache en diorite, fusaïole en argile. Ces objets sont visibles au musée d’histoire et d’archéologie de la ville de Vannes. Le dolmen daterait du Néolithique, vers -6000 avant J.C. Il mesure 20 mètres de long et pèserait selon une estimation une cinquantaine de tonnes, avec trente-neuf orthostates qui soutiennent six dalles de couverture. C’est un dolmen a chambre double : une chambre et une antichambre. Un couloir mène à ces chambres. Le tout était recouvert de terre.

Nous n’avons pas pu nous rendre à l’intérieur, par respect du lieu et de la sécurité qui s’y rattache. La visite peut se faire avec un guide. Il faut savoir qu’on peut y voir plusieurs gravures : deux haches-charrues, mais également un écusson, et des crosses.

Le dolmen est classé au titre des Monuments Historiques en 1889

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

A Locmariaquer, se garer sur le grand parking visiteur en face du cimetière (Route d’Auray). Partir à pied sur la gauche, longer le cimetière puis tourner à droite (comme pour aller au site mégalithique, puis tourner première rue à gauche (Rue du Bronzo), marcher durant une centaine de mètres, puis tourner sur un petit chemin pédestre sur la droite, il mène au dolmen.

A proximité :

  • Site mégalithique de la Table des Marchands à Locmariaquer
  • Dolmen de Mané-Lud à Locmariaquer
  • Dolmen de Kerlud à Locmariaquer
  • Dolmen des Pierres-Plates à Locmariaquer
  • Tumulus de Mané-er-Hroueg

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.