Trou du Crâne percé – Géraise (39)

Notre curiosité nous pousse cette fois dans le Jura, à neuf kilomètres de Salins-les-Bains, dans la petite commune de Géraise. Après une courte marche, nous arrivons sur un parking, avec un panneau (dont les inscriptions sont au 3/4 effacées), une poubelle et une table de pique-nique.

A partir de là, un chemin permet d’entrer dans la dense végétation de la forêt. Un court trajet puisqu’au bout de quelques pas, nous faisons face au porche de la grotte.

C’est à l’intérieur de cette grotte découverte par hasard par des spéléologues, qu’ont été retrouvés un crâne humain, des outils, des céramiques et d’autres restes humains.

Tout commence en décembre 1997. Après la découverte des deux spéléologues, il a fallu creuser cinq mètres de profondeur durant plusieurs dizaines d’heures. Un travail de titan qui mène sur un crâne avec une perforation à la partie sommitale (comme son nom l’indique) et accompagné de différents os. Pourtant, la recherche archéologique n’a pas su tout de suite porter d’intérêt à cette trouvaille Pire encore, on parlait d’ensevelir la grotte pour empêcher la prospection sauvage.

Finalement, des fouilles sont entreprises de justesse. On découvre ainsi du mobilier funéraire tel que des hachettes, des fragments de petits vases, des outils, puis plus en dessous, on découvre les restes du squelette d’un adolescent (14-15 ans) ainsi que celui d’une jeune femme (17-18 ans). Ils datent pour les deux de la Tène III (estimation -120 à -50 Avant J.C grâce au carbone 14). Près de la jeune femme, ils ont découvert les restes d’un nourrisson qui souffrait de fortes carences nutritives.

Les archéologues effectueront au total une quinzaine d’inhumations dans 14 couches sédimentaires sur une profondeur de 14,40 mètres, démontrant que la grotte était utilisée comme sépulture de -3885 à -50 Avant J.C.

La cavité verticale est protégée par des barbelés. Son accès peut être dangereux. Maintenant vous savez que d’apparence, elle n’a peut-être rien d’extraordinaire, mais elle est historiquement intéressante.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Salins-les-Bains, prendre la direction de Cernans. A Cernand, tourner à la première à gauche sur la départementale 262 en direction de Géraise. Un petit parking avec table de pique-nique se situe sur la gauche avant un virage qui donne sur la ferme de Gadeau. Partir à pied depuis ce petit parking dans la forêt sur une dizaine de mètres.

A proximité :

  • Chêne de la Liberté à Clucy
  • Le Pont du Diable de Crouzet-Migette
  • Fort Belin à Salins-les-Bains
  • Fort Saint-André à Salins-les-Bains

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.