La roche aux fées – Essé (35)

La Roche aux fées est situé au sud-est du département de l’Ille-et-Vilaine, sur le territoire de la commune de Essé. Il fait parti des monuments mégalithique les plus important d’Europe, et il est sous doute le plus beau de France.

Un peu mitigé à ce sujet et sur le point de quitter la Bretagne pour se rendre dans l’est de la France, on arrive un samedi matin du mois d’Août. Le parking était déjà bien rempli. La maison de la Roche aux fées permet d’accéder a une boutique souvenir, mais aussi d’avoir un guide, ou encore, de regarder des documentaires sur écran au sujet du site mégalithique Des wc sont à disposition des visiteurs. Un court chemin mène directement au site, un peu caché par les arbres. Je vous avou que cette fois, nous n’étions plus hésitant. C’est sans nul doute, le plus beau et le plus impressionnant dolmen qui nous a été donné de voir.

Gigantesque, c’est le premier mot qui me vient à l’esprit. On ne se rend pas vraiment compte sur de simples photographies, il faut le voir pour le croire. Ses dimensions sont de vingt mètres de longueur, pour 4,70 mètres de largeur.

Comment s’est-il trouvé là ? Les grosses dalles ont été déplacées, elles proviennent probablement d’un affleurement situé dans une forêt de Theil de Bretagne à environ quatre kilomètres. Le transport s’effectuait à l’aide de tronc d’arbres et de cordes réalisées avec des végétaux. Le nombre d’hommes et les moyens utilisés posent encore beaucoup de questions. Le plan topographique depuis la butte des Piqueliers dans la forêt de Theil présente une pente douce sur ces quatres kilomètres sans trop de difficultées.

Datation du site : On ne connaît pas la date exacte, mais une estimation est donné entre -3000 et -2500 Av Jc, ce qui correspond au Néolithique final.

Le dolmen est composé de trois parties :

  • Le portique
  • L’antichambre
  • La chambre principale

Au total, on compte 39 immenses blocs de pierres. La plus lourde pèse 45 tonnes, et la plus longues mesure sept mètres.

La Roche aux Fées est classé aux Monuments Historiques en 1840. Le site fait d’ailleurs parti des 1000 premiers sites classés en France.

Les légendes liées au site d’Essé sont légion. L’une d’elle évoque des fées constructrices, elles auraient érigé le monument en l’espace d’une seule nuit. Pour ce faire, les fées transportaient les immenses blocs de pierre dans leur tablier.

Une croyance prétend que l’on peut tester son amour avec sa bien-aimée grâce aux roches. L’indication est que tous deux doivent se rapprocher des pierres, l’homme doit partir par la droite, tandis que la femme doit à son tour partir par la gauche. Chacun doit compter les pierres, s’ils tombent sur un chiffre identique, alors leur amour sera le vrai amour. Si une différence est en dessous ou égal à deux, leur amour aura une chance sur deux de durer. Au delà de deux, il vaut mieux ne rien espérer.

D’autres légendes moins romantiques expliquent que les fées protègent les âmes de bonnes personnes à l’intérieur des roches, et que quiconque désir détruire ou dégrader le site, mourra dans l’année. Les habitants racontent entendre parfois les gémissements des défunts par nuit venteuse, certains l’appelaient les pierres des lamentations.

Pour finir, une légende évoque des fées plutôt maléfique qui n’hésitaient pas à enlever des enfants. Elles attiraient hommes ou enfants par leurs chants. Quand les habitants partaient à leurs recherches, ils n’étaient pas rare de les retrouver au beau milieu des roches.

Bonne visite !

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Essé, prendre la départementale 99, traverser la Bretonnière, à la Maladerie, aller tout droit, passer le Haut-Olivel, faire environ 400 mètres puis tourner à gauche en direction du parking de la maison de la Roche aux Fées.

A proximité :

  • Le musée des arts et traditions populaires à Essé
  • Pierre de Richebourg à Retiers
  • Château du Plessis à Argentré-du-Plessis
  • La Pierre des Fées au lieu-dit Bellevue, commune de Janzé

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.