Parc floral d’Apremont-sur-Allier (18)

Le parc floral est situé sur la commune d’Apremont-sur-Allier, en contrebas du château du 15ième siècle. Nous sommes ici dans le Cher, bien que voisin avec la Nièvre et Nevers à une quinzaine de kilomètres. L’entrée du parc floral est payante (prévoir une dizaine d’euro par personnes). Si le prix paraît onéreux, pour être honnête, il en vaux largement la peine !

Le parc ouvre ses portes en 1977 grâce à Gilles de Brissac. Il était le petit fils du grand industriel et homme politique “Eugène Schneider”. Charles Prosper Eugène Schneider dirigeait des usines au Creusot. Il obtient le Château d’Apremont, en rachetant les parts de sa belle-famille de Saint-Sauveur en 1894. Il fera rénover le château durant une cinquantaine d’années.

Eugène Schneider apporte du confort aux habitants du village. D’autres parts, il fait raser des maisons afin d’en construire de nouvelles avec un style médiéval berrichon. Son petit-fils, Gilles de Brissac, perpétue la tradition d’améliorer la vie du village. Il lance les travaux en 1970 et ils durent sept années.

A l’intérieur du parc, on remarque une plaque que Gilles de Brissac dédie à Maurice Faisan. On peut lire “In Memoriam. Je dédie ce parc à la mémoire de Maurice Faisan. 1952-1984. Sans lui, cet ouvrage n’aurait pu être mené à son terme. Que son souvenir demeure à jamais présent à Apremont. Gilles de Brissac – Avril 1985.”

Des aménagements spectaculaire sont entrepris dès 1970. Des maisons sont donc rasées, des routes sont détruites et déviées. Une vallée barrée, pour permettre à l’eau de se déverser en une succession de petits étangs. Des arbres de taille adulte vont être importés du monde entier. Une cascade est créée en importent 650 tonnes de rochers.

Le “Pont-Pagode” de 1985 et son toit en écailles nous mènes en Chine. Plus loin, “Le Pavillon Turc ou Turquerie” de 1994 et son décor intérieur nous font penser aux rives du Bosphore et aux splendeurs passées de l’Empire Ottoman. Dernière construction en 1997, “le Belvédère”, d’inspiration russe, surplombe l’Allier et les toits du village.

Classé Jardin Remarquable à l’intérieur d’un village classé comme l’un des plus beaux de France. Sur place : boutique, toilettes, de nombreux bancs. Animaux accepter si tenu en laisse. Accès partiel pour personne à mobilité réduite.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Nevers, prendre la D907 en direction de Challuy, puis la D976 en direction de Gimouille. Après avoir passé a côté du pont canal, continuer jusqu’au croisement de la Grenouille puis tourner à gauche direction Apremont-sur-Allier.

A proximité :

  • Château d’Apremont-sur-Allier
  • Château de Meauce à Saincaize-Meauce
  • La tour Sully à Cuffy
  • Le pont-canal à Gimouille

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.