Fontaine Stanislas – Plombières-les-Bains (88)

Fontaine Stanislas c’est le nom d’un hôtel-restaurant réputé pour ces bonnes glaces, situé au-dessus du bois de Lattenaire, à quelques kilomètres du centre de Plombières-les-Bains dans les Vosges. Mais en fait, ce n’est pas dans notre habitude de vous faire la publicité d’un hôtel, même si on y dort sûrement très bien (en même temps, le bon air des Vosges est une valeur sûre), on va plutôt se pencher sur la vraie fontaine Stanislas, en contrebas de l’hôtel.

Pour ce qui est de cette fontaine, il s’agit en fait d’un bon gros rocher avec une source naturelle dont l’eau jaillit d’une faille. La fontaine est magnifiquement aménagée, on y trouve des bancs pour s’y reposer et s’imprégner du lieu. Cela dit, si l’envie vous prend, l’hôtel-restaurant voisin propose la fameuse glace plombières (glace aux fruits confits) faite artisanalement.

En fait, si on s’est intéressé à se rocher, c’est parce qu’il a une histoire et je vais vous la raconter :

Stanislas Leszczynski dit Stanislas le Bienfaisant né le 20 octobre 1677 en Ukraine était Roi de Pologne et Duc de Lorraine. En 1761, on fait construire à Plombières-les-Bains, la maison des arcades pour le duc Stanislas. Lors de sa convalescence à Plombières, le duc entend parler d’un endroit remarquable situé en dessus de la grange Civrac. Il désire s’y rendre au plus vite. Pour ce faire, il est transporté en chaise à porteurs, et escorté par quelques hommes. On raconte que quand le duc Stanislas vit la source, il s’écria “C’est une des beautés de la nature et je veux qu’elle porte mon nom“. La source a été aménagée en 1756. On y trouve à présent 4 plaques d’inscriptions gravées dans la roche rendant hommage à Stanislas Leszczynski. De ces 4 inscriptions, l’une a été réalisé le jour de sa mort le 23 février 1766. Une seconde inscription a été posé par le chevalier de Boufflers (Stanislas Jean de Boufflers, marquis de Remiencourt) en 1813, elle indique “Heureuse du nom qui me reste, bon Roi, si je pouvais chaque jour recueillir les pleurs, dus pour jamais, à votre souvenir, je ne serais pas si modeste”

Plus tard, c’est le célèbre compositeur Hector Berlioz, ayant quelques problèmes de santé, qui se rend accompagné de Marie Recio, son épouse, à Plombières-les-Bains, et visite à son tour la fontaine Stanislas. On dit que c’est ici qu’il aurait écrit son opéra “Les Troyens”, en 1856 et 57. Une sculpture rappelle son passage :

Si certaines inscriptions sont devenues illisibles. Sur l’une d’elles, on peut lire : “Comme de ces Vallons, cette eau paisible et pure, fait la richesse et la parure, tel s’il avait régné sur eux, Stanislas eut rendu les peuples heureux, contre le sort longtems s’il eut a se deffedre. La flamme a consumé ce phénix des bons rois, que n’a t’il pu du ciel, interrompant les lois, comme l’autre phénix renaître de sa cendre”

Le chemin qui mène à la fontaine est très agréable et ombragé. On trouve facilement des bancs et des panneaux pédagogiques tout au long du parcours.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

A Plombières-les-Bains, se garer au centre de la petite ville. Prendre à pied la direction du casino (parking réservé aux clients). Monter sur le chemin du parc impérial et passer devant le parc miniature, continuer le sentier jusqu’au point de départ du sentier de découverte. Prendre ce sentier, et continuer toujours tout droit, en suivant les indications pour la fontaine Stanislas.

A proximité :

  • Parc miniature
  • Pierre de la Caraude
  • Cascade du Géhard
  • Ancien prieuré d’Hérival

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.