Château de Montfaucon – Montfaucon (25)

Les origines du château de Montfaucon remontent au milieu du 11ième siècle, quand Conon, premier seigneur connu, prête hommage à l’archevêque de Besançon, pour des terres sur lesquelles il construit une forteresse. Mais c’est au 13ième siècle que s’affirme la réussite du château et l’apparition d’un bourg fortifié, doté d’une église paroissiale fortifiée datant de 1311. Le château symbolise alors l’apogée des Montfaucon, qui, alliés aux comtes de Montbéliard, domine tout le plateau de Vercel.

Transmis par héritage aux Chalon-Arlay, prince d’Orange, au milieu du 15ième siècle, le château reste entre les mains de ces seigneurs jusqu’à la Révolution. S’il n’est pas détruit par les troupes de Louis XI qui occupent la forteresse en août 1479, il perd néanmoins son rôle stratégique pour n’être plus que le centre administratif de la seigneurie.

Il est abandonné définitivement à la suite de la guerre de dix ans (1634 – 1644).

Quant au bourg, construit à ses pieds, il décline à l’époque moderne et ses habitants le quittent progressivement pour s’établir à l’emplacement de l’actuel village qui n’existait pas auparavant. Depuis 1984, les vestiges du château et du bourg, devenus propriété communale, font l’objet de campagne de restauration.

(*) Textes provenant de panneaux touristiques sur site.

Quelques photos :

Pour s’y rendre : 

Depuis Besançon, prendre la direction de Pontarlier, à Morre continuer tout droit puis tourner à gauche pour arriver dans la commune de Montfaucon. Des parkings ont été aménagés dans la rue de la Comtesse Henriette.

A proximité : 

  • Le fort de Montfaucon
  • Le zoo de la Citadelle de Besançon
  • Le musée des Maisons Comtoises à Nancray
  • Le sentier Karstique de Fontain

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.