La Pierre à Huit Trous – Saint-Pierre-en-Vaux (21)

C’est sous un soleil de plomb et la chaleur de l’été que nous avons entrepris une escapade en Bourgogne, à la recherche d’une pierre “maléfique”, appelée dans la tradition locale “la Pierre à Huit Trous” (également appelée Pierre aux Fées ou aux Sorciers).

Tout commence, il y a plusieurs siècles. On raconte voir des sorciers pratiquer des sabbats la nuit autour d’une pierre bien cachée au fond d’une vallée. Cette pierre porterait malheur à quiconque la touche, menant même à la mort certaine dans l’année. Une autre source précise que c’est en plaçant chaque doigts de l’une des mains dans cinq trous de la pierre que l’on peut mourir. Soyons sérieux, c’est impossible !

Les décennies défilent et se suivent, la végétation recouvrent complètement la pierre qui finit par tomber dans l’oublie. L’Abbé Guérard entend parler de cette pierre et désir la retrouver. Il mène son enquête mais n’abouti pas. Il se fait donc accompagner par un certain monsieur Gros vivant dans un village voisin et tous deux se dirigent au lieu-dit “Le moulin rouge”. De là, ils rencontrent Charles Bélorgey qui était le meunier du moulin rouge. Il était le seul a connaître l’emplacement précis de la pierre. Les trois hommes finiront au pied de la pierre après avoir débroussailler l’endroit. Le meunier évoque le lien entre la pierre et l’église du Vieux-Saint Pierre qui aurait été construite pour faire barrage au mal. Depuis 1990, la pierre est retrouvée de nouveau, bien qu’elle soit toujours cachée, de discrètes inscriptions indique son emplacement. Pour ce qui est des sabbats, aucunes certifications permet de confirmer la tradition, mais ce qui est plus certain c’est qu’il s’agit d’une pierre à cupules, d’origine celtique. Le but des cupules à fonction utilitaire n’est pas connu, pas plus que l’usage exact qui en était fait.

Quelques photos ;

Pour s’y rendre :

Depuis Arnay-le-Duc, prendre la D981 tourner à gauche sur la D36 (après Aldi), continuer jusqu’à Maligny. Traverser la commune et continuer sur la D36 direction Vellerot. Sortir de la commune, et après le premier virage, se garer au niveau du monument aux morts. Continuer à pied sur le chemin, entamer la descente, une fois tout en bas, un petit sentier sur la droite mène directement à la pierre après une dizaine de mètres.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.