Grotte du Puits du Glaçon – Les Fontenelles (25)

En vadrouille cette fois en Franche-Comté, dans le Haut-Doubs, sur la commune des Fontenelles. Après une petite marche de 600 mètres, nous voici au pied de la cavité.

On peut lire sur un panneau à l’entrée de la grotte :

“Cette grotte est nommée ainsi en raison d’un énorme glaçon (stalagmite de glace) qui se formait pratiquement toute l’année à l’entrée. Mais récemment, suite à un réchauffement localisé dû à l’abattage des arbres qui se trouvaient autour de l’entrée de la cavité, le glaçon n’apparait qu’à de rares exceptions ! Cette glace était encore utilisée au début du précédent siècle (1925) pour soigner certaines maladies des habitants des Fontenelles et des villages environnants. On s’en servait en appliquant un glaçon sur le ventre : par exemple en cas de coliques du “miséréré” (appendicite).


La grotte aurait servit de refuge pendant les guerres et les nombreuses invasions (suisses, suédoises, …), mais aussi utilisé durant la Révolution par les prêtres réfractaires qui venaient en cachette rencontrer les fidèles et prêcher la bonne parole. Au siècle dernier, on pouvait encore voir les vestiges des murs de pierres réalisés par les habitants du village pour masquer l’entrée et ainsi échapper aux soldats partis à leur recherche. Elle est le refuge aujourd’hui des renards, des blaireaux et d’autres animaux.”

La grotte se compose d’une salle principale de 15 à 25 mètres de long et de 3 à 4 mètres de haut. Au fond à gauche, on peut accéder à une petite salle et à droite à un boyau que l’on peut parcourir en rampant, aujourd’hui il est malheureusement bouché.

Ci-dessus, à droite, on remarque l’entrée de la grotte. La descente reste relativement périlleuse en raison des gros blocs éboulés.

Une légende raconte qu’il existerait un souterrain au départ de la grotte et qui communiquerait avec la cave d’une maison située à Frambouhans. Cette maison porterait selon les indications l’inscription « Dieu Seul » sur son toit. Imagination ou réalité ? La maison a bien été retrouvée, mais aucunes traces du tunnel n’a été repéré à ce jour.

Sources des textes : Affiches trouvées au sol, à l'entrée de la grotte.                   Wikipedia.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Morteau, prendre la D437 direction Les Fins, continuer sur la D437 direction Noël-Cerneux, puis La Chenalotte, traverser Le Russey, toujours sur la D437, passer Bonnetage, puis, au centre des Fontenelles, descendre rue du Couvent, passer devant le lycée, puis tourner à gauche en direction du stade. Partir à pied depuis le stade en direction de la forêt sur environ 600 mètres.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.