Moulin à vent – Saint-Maxent (80)

Visible depuis la départementale 928 reliant Abbeville à Rouen, le moulin à vent de Saint-Maxent fait parti intégrante du paysage depuis 1630. Pour l’admirer, un parking visiteur a été aménagé. On peut s’en approcher facilement et faire le tour. A certains moments, des ateliers pédagogiques sont organisés au moulin où l’on peut pétrir, cuir et emporter son pain. L’association « Les Amis du moulin à vent de Saint Maxent »  s’occupe de la sauvegarde et de la communication du site depuis 1985. Une exposition est visible dans la maison du meunier.

En 1630, le moulin a été construit sur une ancienne motte féodale où demeurait un petit château-fort datant du 13ième siècle, détruit en 1472 par les troupes de Charles le Téméraire. Certaines parties du moulin ont été remplacées en 1736 et en 1737. Le mécanisme en bois que l’on peut voir sous le moulin date de 1739, il est toujours intact.

Ce moulin a la particularité d’être sur pivot, sur chandelier ou sur pioche, il est donc orientale selon le sens du vent. Ce moulin a cessé de moudre en 1943, stoppé par l’armée Allemande. Le dernier meunier s’appelait “Oswald Cordier”.

Le moulin de Saint-Maxent est protégé au titre des Monuments Historiques : classement par décret du 19 janvier 1948

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Saint-Maxent, prendre la départementale 928 en direction de Huppy. puis tourner à droite à la sortie du village, le moulin est visible depuis la D928. Depuis le centre de Saint-Maxent, prendre rue du Moulin pour atteindre le parking visiteur.

A proximité :

  • Motte féodale de Vismes
  • Ruines du château de Eaucourt-sur-Somme
  • Moulin Guidon à Eaucourt-sur-Somme

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.