La pierre à poisson – Montbéliard (25)

La Pierre à Poissons de Montbéliard : Histoire, Légendes et Patrimoine

Lorsque l’on se promène dans la charmante ville de Montbéliard, au Nord-Est du Doubs, un monument médiéval unique attire l’attention des visiteurs : la Pierre à Poissons. Il s’agit du seul vestige médiéval encore debout dans cette ville pittoresque. Cette pierre, bien qu’anecdotique en apparence, est chargée d’histoire, de légendes et de signification culturelle pour la région.

Origines et Caractéristiques

La Pierre à Poissons, située sur la place Denfert-Rochereau, est loin d’être une simple pierre. Elle se compose d’une pierre principale en calcaire reposant sur deux pieds en pierre. Ses dimensions imposantes, avec 20 cm de hauteur, 265 cm de longueur et 125 cm de largeur, en font une véritable “table” médiévale. Au Moyen Âge, cette table servait d’étal pour la vente de poissons d’eau douce, pêchés dans les rivières et les étangs environnants. À cette époque, la consommation de poissons était d’autant plus importante en raison des 150 jours maigres prescrits par l’Église.

La Légende de Guillaume Farel

Mais la renommée de la Pierre à Poissons ne se limite pas à son utilisation comme étal. Une légende locale raconte que Guillaume Farel, le célèbre évangéliste protestant suisse, aurait prêché la Réforme sur cette pierre en 1524. Cependant, il est important de noter que cette légende repose sur la tradition orale, car aucun document historique ne la confirme. Néanmoins, cette légende est profondément ancrée dans la mémoire collective de la ville, au point que la place où se trouve la pierre porte aujourd’hui le nom de “Square Farel”. Cette légende illustre comment les traditions locales et l’histoire se mêlent pour créer un patrimoine culturel riche.

Guillaume Farel, également connu sous le nom de William Farel, était un réformateur protestant important du XVIe siècle, originaire de France. Il est né le 10 avril 1489 à Gap, dans le Dauphiné (aujourd’hui dans le département des Hautes-Alpes). Farel est surtout connu pour son rôle clé dans la propagation du protestantisme en Suisse, en particulier dans la région de Genève.

Voici quelques points saillants de la vie et de l’œuvre de Guillaume Farel :

  1. Conversion au protestantisme : Farel est né dans une famille catholique, mais il a été influencé par les idées de la Réforme au début des années 1520. Il a été converti au protestantisme par l’influence de l’humaniste et réformateur Martin Luther.
  2. Prédication en Suisse : En 1530, Farel a fui les persécutions catholiques en France et s’est rendu à Bâle, en Suisse. Il a commencé à prêcher la Réforme protestante dans différentes régions de la Suisse, contribuant ainsi à répandre les idées de la Réforme.
  3. Collaboration avec Jean Calvin : Farel est surtout connu pour avoir convaincu Jean Calvin, un autre réformateur majeur, de rester à Genève en 1536. Cette collaboration a été cruciale pour l’établissement du protestantisme à Genève et la rédaction des lois ecclésiastiques de la ville.
  4. Réformes à Genève : Farel et Calvin ont travaillé ensemble pour réformer la ville de Genève, en introduisant des réformes religieuses, éducatives et sociales. Ils ont établi une Église réformée stricte et ont contribué à faire de Genève un centre important de la Réforme protestante.
  5. Exil et retour : En 1538, Farel et Calvin ont été expulsés de Genève en raison de leurs réformes radicales. Farel a continué à prêcher la Réforme en d’autres endroits, notamment à Neuchâtel et à Lausanne. Il est retourné brièvement à Genève en 1541, mais il est à nouveau parti en raison de désaccords théologiques.
  6. Décès : Guillaume Farel est décédé en 1565 à Neuchâtel, où il avait continué son ministère réformé jusqu’à la fin de sa vie.

Guillaume Farel a joué un rôle essentiel dans la diffusion de la Réforme protestante en Suisse et en France, et son influence a perduré bien au-delà de sa mort. Il est reconnu comme l’un des pionniers de la Réforme en Europe et un défenseur ardent des principes protestants.

Le Passage de Guillaume Farel à Montbéliard

Le séjour de Guillaume Farel à Montbéliard en 1524-1525 a joué un rôle majeur dans l’histoire religieuse de la ville. Appelé par le comte Ulrich VI de Wurtemberg pour prêcher la Réforme, Farel a prêché avec zèle et véhémence, s’attaquant à la messe et aux rites catholiques de l’époque. Cela a suscité des débats contradictoires et des incidents violents avec des représentants religieux locaux. Une partie de la population n’a pas bien accepté les excès du prédicateur, et les cantons suisses, inquiets de la situation, ont obtenu son départ de Montbéliard.

L’Héritage de la Pierre à Poissons

Aujourd’hui, la Pierre à Poissons de Montbéliard est un symbole de l’histoire médiévale de la ville, de son évolution religieuse et de son riche patrimoine culturel. Elle est classée au titre des monuments historiques depuis 1922, témoignant de sa valeur historique et culturelle.

Au fil des siècles, cette simple table en pierre est devenue bien plus qu’un étal de poissonnier. Elle est devenue un élément emblématique de Montbéliard, un lieu où se croisent histoire, légende et tradition. La Pierre à Poissons est un rappel tangible du riche passé de cette ville, de son rôle dans la propagation de la Réforme et de l’importance de la mémoire collective dans la préservation de son histoire.

En visitant Montbéliard, prenez le temps de vous arrêter devant la Pierre à Poissons. Vous découvrirez un monument qui, bien qu’anecdotique en apparence, raconte une histoire fascinante et incarne l’essence de cette charmante ville du Doubs.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Place Denfert-Rochereau – 25200 Montbéliard

A proximité :

  • Grotte de Sainte-Suzanne
  • Château-musée de Montbéliard
  • Musée d’Art et d’Histoire – Hôtel Beurnier-Rossel – Montbéliard

Sur la carte :

Statistiques :

  • 1 644 642
  • 688 155
  • 736
  • 614
  • 14 juin 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Lucielle
    29 octobre 2023
    Reply

    Je passe à côté tous les jours sans jamais imaginer sa signification. Je pensais même que c’était un simple banc en pierre. 😂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.