Chapelle Sainte Gertrude – Selongey (21)

L’origine de cette chapelle remonte à un épisode intrigant impliquant un marchand de draps originaire de Nivelles en Brabant. Attaqué par des voleurs, il fit appel à la protection de Sainte Gertrude, patronne du Brabant, à qui il vouait une dévotion particulière. Sa prière fut exaucée, et en signe de reconnaissance, la chapelle fut édifiée à l’emplacement d’une ancienne chapelle ou d’un édifice païen antérieur.

Dans la chapelle, aux côtés de l’autel dédié à Sainte Gertrude, trône une statue de Sainte Reine, martyre d’Alésia au IVe siècle, honorée le 7 septembre. Les pèlerins venaient jadis chercher guérison à son tombeau, créant ainsi un lien spirituel indissociable avec ce lieu sacré.

Aujourd’hui, la Chapelle Sainte Gertrude se dresse le long de l’autoroute A31, offrant sa silhouette élégante aux voyageurs pressés de notre époque. Puissent-ils, en la contemplant, se rappeler que, tout comme les Chrétiens d’autrefois, ils demeurent sous la protection bienveillante de Sainte Gertrude, même sur les routes tumultueuses de la vie.

Sainte Gertrude de Nivelles naquit aux alentours de 626 à Landen et s’éteignit à Nivelles le 17 mars 659. Elle fut une moniale et une sainte franque de renom. En qualité de première abbesse de l’Abbaye de Nivelles, elle joua un rôle essentiel dans la fondation de la ville éponyme, située dans la province de Brabant wallon, en Belgique. Célébrée liturgiquement le 17 mars, sa fête commémore sa vie dévouée à la foi. Issue de l’union entre Pépin de Landen et Itte Idoberge, également connue sous le nom de sainte Itte, Gertrude était la sœur de Begge d’Andenne, vénérée sous le titre de sainte Begge, et de Grimoald Ier. Son père, maire du palais de Dagobert Ier, roi d’Austrasie, tracera la lignée qui mènera à Charles Martel, Pépin le Bref, et Charlemagne. Dès son adolescence, son inclination profonde pour la spiritualité la conduisit à décliner les prétendants qui se présentaient à elle. Après le décès de son père, sur les conseils de saint Amand, sa mère Itte transforma le château familial en un monastère mixte, dont Gertrude devint la première abbesse. Ultérieurement, elle passa le flambeau à sa fille, qui prit sa place à la tête de l’abbaye. Impliquée activement dans la vie religieuse, Gertrude établit des liens d’amitié avec les saints moines irlandais Feuillen et saint Ultan. Elle se distingua particulièrement par son dévouement envers les plus démunis. En plus d’élever sa nièce sainte Vulfetrude, elle prit sous son aile une jeune fille nommée Agnès. Les nombreux jeûnes qu’elle observa affectèrent sa santé, la contraignant à céder la direction de l’abbaye à sa nièce Vulfetrude à l’âge de trente ans. Trois années plus tard, à l’âge du Christ, Gertrude s’éteignit le 17 mars 659. Il convient également de mentionner qu’elle est honorée en tant que sainte patronne des chats.

Depuis le centre de Selongey, prendre la D3 en direction d’Orville. En sortant de Selongey, tourner à gauche comme pour aller au cimetière, continuer sur la petite route qui monte jusqu’à la chapelle Sainte-Gertrude.

  • Villa des Tuilières – vestiges gallo romain à Selongey
  • La fontaine de Pidance à Sacquenay
  • Fontaine de Champignolles à Poiseul-lès-Saulx

Statistiques :

  • 1 645 961
  • 688 832
  • 736
  • 614
  • 14 juin 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

2 Comments

  1. Bernard
    2 janvier 2024
    Reply

    C’est une très jolie chapelle et l’aménagement des abords permet de pique-niquer et de faire des balades dans les environs.

  2. Lucas
    23 mai 2024
    Reply

    J’ai trouvé la Chapelle Sainte-Gertrude super jolie !. L’endroit est calme et reposant, parfait pour se balader et prendre des photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.