Dolmen dit la Pierre-Brûlée – Volnay (21)

Le dolmen de la Pierre-Brûlée est situé en arrière de Volnay en Bourgogne à proximité d’un pont Romain, entre la route qui va de Pommard à Meloisey et la ferme de Marjolet. L’hiver lorsqu’il n’y a plus de feuilles, on peut l’apercevoir depuis la route qui descend de Monthelie en direction de Nantoux .

La dalle de couverture longue de plus de 5 mètres et large de 3,80 m reste visible à la surface, elle abrite une chambre bien conservée et accessible. La fouille du dolmen, datant de 1866, a livré de nombreux ossements humains, des dents, des tessons de poterie, un fragment de couteau en os et des pointes de flèche.

L’ensemble des dolmens à l’est de Beaune,  celui-ci, celui de Rochepôt, et de Nolay se rattachent au groupe de dolmen à couloir. Une dalle massive repose sur trois piliers disposés en “U” et enterrés.

Une chambre exiguë est ainsi délimitée et un tumulus cachait le tout dans le passé.

Photo de l’intérieur :

En fait, le terme “dolmen” s’applique à une sépulture monumentale composée de dalles importantes justifiant l’emploi du qualificatif mégalithique. La distinction peut être faite par les dimensions, ici nous avons plutôt un “coffre” couvert  pouvant contenir au maximum une dizaine d’inhumations.

Historiquement, on sait qu’en 1887, l’abbé E.Bavard signale la pierre comme un monolithe celtique dans l’un de ces ouvrages.  En 1866, le dolmen servit de refuge à un voyageur surpris par une forte averse : en grattant le sol avec son bâton, pour passer le temps il dégagea un couteau en os.

Une nouvelle fouille a été entreprise en 1995, ce qui a permis de savoir que le coffre a été fréquenté aux périodes protohistoriques, principalement au Bronze final et de retrouver à proximité, les restes d’un crâne humain brûlé et de nombreux ossements calcinés dispersés sur plusieurs mètres, ce qui explique peut-être en finalité le nom de la pierre.

Le site est classé monument historique depuis 1911.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :  

Depuis Beaune, suivre la D973 direction Pommard, puis tourner à droite sur la D17 en direction de Saint-Romain, arriver au croisement de “La grange au vager”, aller tout droit en continuant sur la D17 sur 200/300 mètres après le croisement, prendre le chemin de hallage sur la gauche (faisant face à une carrière) ; traverser le pont en pierre, continuer sur le chemin, la pierre brulée se situe au milieu d’un champ.

A proximité : 

  • Tumulus de Croconnet
  • La pierre qui vire à Rochepot
  • Cirque du bout du monde à Vauchignon

Sur la carte : 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.