Cairn du Petit Mont – Arzon (56)

C’est une visite exceptionnelle que nous avons pu réaliser et photographier ( sans flash) grâce à l’autorisation du responsable du site et du guide qui nous a accompagné. Le cairn se situe sur une petite presqu’île situé sur la commune d’Arzon, face à l’île de Houat et de Quiberon. Cette commune est très touristique ; il y a de très nombreux sites à visiter et de splendides paysages à admirer ( ref : butte de césar, presqu’île de Bilgroix…). C’est pourquoi, durant la belle saison, nous vous conseillons de visiter le site à l’heure de l’ouverture le matin.

Ce petit mont culmine l’océan à 36 mètres de hauteur. Il aurait été construit, il y a pas moin de 6000 ans, et aurait été au fil des siècles d’un intérêt particulier. Commençons donc par le début de sa construction, durant la période du néolithique. Les hommes construisaient des monuments élevés en pierres sèches, le cairn dolménique en est un exemple. Les pierres recouvraient des dolmens à couloir, ici au petit mont, les archéologues ont découvert des gravures sur ces dalles.

Les fouilles des années 1980 sont diligentées par Joël Lecornec, elles ne sont pas les premières puisque le site est déjà fouillé en 1864 par de Cussé et durant trente ans par Zacharie Le Rouzic (1906 à 1936). Ce tertre aurait été remodelé à plusieurs reprises durant plusieurs siècles, on retrouve un cairn primaire, un cairn secondaire, deux sépultures. Les différents archéologues ont découvert durant ce siècle de recherches de nombreux tessons de poteries (663), des pointes de flèches en silex, deux haches en pierre polie, des perles de Callaïs, des restes de bois carbonisé mais surtout des gravures sur des orthostates.

Les gravures ; toutes ne seraient pas anciennes de six-milles années. Sur l’une des dalles, on perçoit deux pieds, cette représentation serait plutôt gallo-romaine. Par contre, d’autres dalles très intéressantes mettent en avant une roue solaire, des crosses, des lignes serpentiformes, des figures aux courbes concentriques dans le style Gravinis, ces représentations à géométrie variable sont sans doute les œuvres d’hommes vivant au Néolithique.

Période gallo romaine ; Dans les débris, les archéologues ont trouvés des statuettes. Plus contemporaines, huit échantillons sont partis au laboratoire de Gif-sur-Yvette pour être analysés. Résultat confirmé, elles dates de l’époque romaine. Des fragments d’une statuettes représentant la déesse Venus refait surface, elle est à gaine de style “REXTVGENOS”. L’atelier de ce célèbre potier connu dans les provinces de Gaule lyonnaise et de Gaule aquitaine aurait été repéré à Rennes.

Ci-dessus, quatre photographies plutôt étonnante de l’intérieur du Cairn. En effet, durant la Seconde Guerre mondiale (1939 – 1945), le cairn est alors transformé en Bunker par les soldats Allemands. De 1942 à 1943, ils construisent ce Blockhaus afin de surveiller la côte Atlantique et endommage l’un des deux dolmens. La construction de ce bunker a rendu la tâche complexe aux archéologues lors de la campagne de fouilles de 1983 à 1984.

Le site fait l’objet d’un classement au titre des Monuments Historiques le 5 août 1904. Le panneau placé sur le parking indique qu’il est interdit de photographier ou de filmer l’intérieur du cairn, mais aussi de ne pas toucher les gravures, de ne pas amener d’animaux sur le site (mais autorisé sur le sentier).

Bonne visite !

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Site du Petit Mont, Le Crouesty, 56640 Arzon

On arrive à Arzon par la D780, au second rond-point, prendre la direction du Port du Crouesty ou Lenn Vihan, puis continuer Rue de Lenn Vihan (toujours tout droit aux rond-points, continuer tout droit Rue du Petit-Mont (c’est une impasse), et continuer jusqu’au parking.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.