Fontaine Saint Marc – Dun-lès-Places (58)

La fontaine Saint-Marc se situe proche du hameau du Vieux-Dun rattaché à la commune de Dun-Lès-Place dans la Nièvre. Le sentier permet de faire une boucle autour du site de Saint-Marc. On retrouve par exemple le bois de Saint-marc, le ruisseau de Saint-Marc, la chapelle et la fontaine du même nom. Ce mont autour duquel les randonneurs explorent les chemins abrite également un oppidum Celte. Petite info au passage : Le nom de Dun provient du mot celtique Dunum, signifiant fort ou forteresse.

Il n’est pas aisé de trouver cette fontaine surtout lorsque le paysage est en désolation. Lors de notre passage en Juillet 2021, nous rencontrons un homme, la soixantaine, pied nu, muni d’un bâton. Il s’était donné un défi : trouver la fontaine Saint-Marc. Cela faisait deux bonnes heures qu’il marchait dans la boue pour la trouver. Aidé par un GPS et l’IGN, nous lui proposons de nous accompagner pour atteindre la précieuse fontaine. Durant la marche, il nous explique qu’il est atteint d’une maladie grave et qu’il se donne des objectifs, comme celui de trouver cette fontaine. Au bout d’une demi-heure, on atteint le petit monument et nous ne sommes pas peu fier d’avoir guidé cet homme dans sa quête qui appela aussitôt sa femme au téléphone pour lui annoncer. Ne connaissant pas les rites associés à la fontaine, Angélique l’aida naturellement à baigner ses pieds dans un petit bassin en pierre.

Ce bassin et une partie de la fontaine daterait de l’époque Gallo-romaine. Des fouilles ont été menées de 1989 à 1991 Les rites sont très anciens, sans pour autant pouvoir en trouver les origines précises. Ils ont été christianisés par la suite. On sait qu’au Moyen Âge déjà, plusieurs centaines d’âmes vivaient dans cette contrée, et la fontaine était un haut lieu de pèlerinage, et ce, jusqu’en 1950. La fontaine miraculeuse Saint-Marc possèderait des vertus pour apaiser les douleurs causées par les rhumatismes. Les anciens baignaient les enfants chétifs ou trempaient le linge des malades. Le pèlerinage se déroule chaque lundi de Pâques. ,

A propos du Saint : Il meurt probablement entre l’an 68 et l’an 72, en martyre à Alexandrie d’Egypte. Le 24 avril, la corde au cou, il est trainé par les païens à travers les rues d’Alexandrie, puis, il est jeté en prison. C’est à ce moment qu’il est réconforté par un ange. Malheureusement, le lendemain il subit la même torture qui perdure et fini par mourir. Son corps devait être brûlé mais il est sauvé par des fidèles et il est enterré dans une grotte gardée secrète. Au 5ème siècle il est transféré dans une église.

Une légende de l’an 828 raconte que deux marchands vénitiens ont emporté, sous la menace des Arabes, le corps dans la cité de Venise où il est conservé aujourd’hui dans la Basilique Saint-Marc.. Quelques reliques sont conservées aussi en Egypte, au Caire, dans la cathédrale de Saint Marc.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Dun-Lès-Place, prendre la rue du 22 Juin 1944 (devant l’église), tout droit en direction de Mézauguichard, puis à droite au croisement direction le Vieux-Dun. Se garer près de la chapelle et emprunter le sentier. Prendre à droite a l’intersection, puis à gauche à la prochaine. Marcher 200 mètres, la fontaine se trouve sur la droite du chemin.

A proximité :

  • La chapelle Saint-Marc
  • Site archéologique oppidum du Vieux-Dun
  • Le rocher de la Pérouse

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.