Dolmen de la Pierre Folle – Saint-Priest-la-Feuille (23)

La Creuse est un département magnifique. Très méconnu, il fait parti des départements les moins peuplés de France. Pourtant, lors de notre passage en Creuse, on remarquera de nombreuses curiosités, plus ou moins mises en valeur. Néanmoins, à Saint-Priest-la-Feuille, on sait recevoir le visiteur ! Et l’on tient à féliciter la mairie pour l’aménagement réalisé : Panneau indicateur, parking, table de pique nique, abri, et un chemin qui vous mène au dolmen. En fait, on oubli d’autres acteurs qui ont contribué à la réalisation du chemin : le Conseil Régional du Limousin, le Conseil départemental de la Creuse, et la Communauté de Commune du Pays Sostranien.

Le dolmen de la pierre folle de Saint-Priest-la-Feuille a été érigé au Néolithique moyen (-5000 Av J-C). Il mesure 3,40 mètres de diamètre et 1,20 mètres d’épaisseur. La table de couverture, de forme ovale, mesure 4 mètres de longueur (3,55 mètres au plus large), pour une épaisseur de 0,85 à 1,10 mètres. Cette table était supportée par huit piliers dont un est manquant.

Les dolmens ont souvent été pillés au cours des siècles derniers. Celui-ci est fouillé en 1845 par le propriétaire du terrain. “Il enlève un des huit piliers et découvre un coffre en pierre. A l’intérieur du coffre, il trouve une hache en silex”. Depuis, d’autres fouilles ont été menés, qui ont permis de découvrir des objets datant étrangement plutôt de l’époque gallo-romaine.

Le dolmen porte un nom bizarre, je vous l’accorde ! Il faut savoir que de nombreuses traditions et légendes s’y rapportent. Ca parle de fantômes, de créatures, de dame blanche…

En ce qui concerne les traditions, l’une d’elles prêtant que les femmes peuvent se marier dans l’année en effectuant un rituel. Elles doivent se coucher sur le sommet du dolmen et se laisser glisser.

Une légende évoque le fait que la dalle de couverture se met à se tortiller le soir de Noel vers minuit. Maintenant, on sait pourquoi elle porte ce nom.

Une autre légende parle d’apparitions fantomatiques. Blaise Pincenault est le nom d’une rue de Saint-Priest-la-Feuille. C’est également le nom de l’homme qui a vu les apparitions. Blaise Pincenault est un jeune homme de 24 ans, plutôt mignon, il sort d’un bar où il anime la soirée car il est musicien. Il a beaucoup bu ce soir là, et il préfère rentrer à pied. La nuit est tombé depuis bien longtemps. Il passe a proximité de la pierre. Il perçoit un groupe de jeunes femmes autour de la pierre. Il s’approche avec l’envie de leur faire une frayeur. Il les compte, elles sont sept (comme les piliers de support de la pierre), toutes d’une beauté extraordinaire. Blaise sort de sa cachette et s’approche de la plus belles d’entre elles. Extasié et “paralysé” , Blaise échange le baiser des fiançailles avec la séduisante apparition. Au petit matin, des paysans découvrent Blaise, le corps sans vie, froid, rigide, allongé dans l’herbe, tendant les bras au dolmen.

Depuis, les anciens déconseillent de s’aventurer à la Pierre Folle une fois la nuit tombée, ils disent “las pucelé nous tiviau comme al avan tua quen por chéti Blaise Pincenault “. Traduit par “Les vierges nous tueraient comme elles ont tué ce pauvre chéti Blaise Pincenault”.

Le dolmen est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1938.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis le centre de Saint-Priest-la-Feuille, passer depuis l’église et tourner à droite rue Blaise Pincenault, puis à la sortie de la commune, tourner à droite, après 450 mètres, tourner de nouveau à droite. 200 mètres plus loin, on remarque le parking du dolmen sur la droite.

A proximité :

  • Menhir de la Rebeyrolle à Saint-Priest-la-Feuille
  • Château du Seigneur à l’Age du seigneur (privé)
  • Donjon de Chamborand

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.