Cascades de la Tine – Pradines (19)

Nous voilà en plein cœur de la Corrèze dans le Limousin. Après avoir dégusté un excellent repas à l’auberge Saint-Georges de Pradines, nous partons en marche en direction des cascades. Un petit parking en bordure de route permet de garer son véhicule en toute sécurité. Un chemin bien indiqué nous mènes droit au dessus des cascades. Les aménagements ne manquent pas : cordes, escaliers, rembardes, pontons….

L’endroit est magnifique, il nous rappel la magie du vallon de Brocéliande avec le monde en moins. Le sentier longe la rivière et est parsemé tout au long de différents panneaux informatifs expliquant les usages de l’eau à travers les siècles.

Une légende explique le nom de “La Tine” : Il y a plusieurs siècles, une jeune fille répondant au nom de Martine venait parfois s’installer au bord de l’eau pour y vivre. Elle est remarqué à plusieurs reprises par le seigneur de Vernéjoux qui tombe finalement éperdument amoureux de la jeune fille. Mais Martine, quant à elle, est amoureuse d’un autre homme, simple, sans titre, charpentier de métier. Fou de rage, le seigneur qui pensait avoir toutes ces chances invoque le diable en personne, et signe un pacte pour se venger. Vous pensez bien que celui-ci est accordé par le malin. Peu de temps après, Martine glisse d’un rocher et tombe dans l’eau de la rivière avant de se noyer. Depuis, le lieu est devenu la cascade de la Tine.

Après quelques recherches, le château de Vernéjoux (14ième siècle) existe bel et bien sur le hameau du même nom, dans le territoire de la commune de Condat-sur-Ganaveix à une quinzaine de kilomètres de là à vol d’oiseau.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis le centre de Pradines, deux chemins mènent aux cascades. L’un démarre du cimetière Prendre le sentier sur la gauche, qui descend à un pont qui traverse le ruisseau de Mazaleyrat.. Tourner à gauche avant se pont, et suivez le ruisseau jusqu’aux cascades.

Autre possibilité, depuis le centre du bourg, prendre la D32E3, tourner à droite à la sortie du village sur la D128, après quelques virages, se garer sur un petit parking sur la droite indiquant les cascades. De là, partir à pied sur un sentier de 250 mètres.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.