Base de lancement V1 – Guerville (76)

On peut voir en Seine-Maritime de nombreux vestiges datant de l’époque de la Seconde Guerre Mondiale de 1939 à 1945. Nous nous rendons à Guerville pour visiter une ancienne base de lancement de missile V1.

Un parking accueil les visiteurs véhiculés. Des panneaux cartographiques et pédagogiques informent les plus curieux. Le parcours bien tracé est assez plat et relativement court, mais suffisant pour connaître l’histoire des lieux. Le circuit tourne autour des différentes structures, et se termine par la rampe de lancement de missile V1.

Le site de Guerville serait le premier à avoir effectué des tirs vers l’Angleterre et plus particulièrement Londres les 12 et 13 juin 1944. Il a été détruit en partie par les bombardements des alliés.

La visite s’effectue en suivant un sens numéroté entre 0 et 11. Le point 0 étant la plate-forme d’accueil, nous allons directement au bâtiment 1. Il s’agit du baraquement de montages préliminaires, Les missiles sont acheminés par voie de chemin de fer, puis par camion jusqu’ici, la première étape consistait à défaire les protections de transport. Puis les soldats réalisaient plusieurs opérations d’assemblages, de montages et de contrôles. Le point 2 indique le garage pour compresseur. Ils entraient le compresseur à l’aide d’une remorque, l’installation était complété par un réservoir à carburant et une réserve permanente d’air comprimé. Une bombe de 250kg a détruit en partie la structure. Le point 3 indique le garage pour groupe électrogène, même principe que pour le compresseur, le groupe électrogène, installer sur une remorque à l’intérieur de l’abri, avec un réservoir de carburant afin qu’il puisse alimenter le site en électricité.

Point 4 : atelier de rinçage. Il était destiné au rinçage du générateur de Vapeur. Le point 5 et 6 sont des “Stofflalers”, c’est à dire, des abris pour produits réactifs. Ils entreposaient ici, des produits chimiques qui permettaient le catapultage du missile. Le point 7 indique le réservoir d’eau, et le point 8, un bâtiment amagnétique (Richtbau) pour cacher les V1, afin de ne pas dérégler les gyroscopes, il ne fallait pas de fer dans ce genre de construction. Les deux points 9 indiquent des zones de stockage pour détonateur. Et enfin, le point 10 marque l’emplacement du bunker de tir, faisant face au point 11, la rampe de lancement de fusée ou missile V1.

Quelques mots à propos du missile V1 (Fieseler Fi 103), Il s’agit du premier missile de croisière pouvant effectuer 210 kilomètres maximum. Le premier prototype apparait au printemps 1944. La vitesse de décollage était de 400km/h soit 111 m/s. Le missile V1 volait de façon rectiligne et à vitesse constante (entre 600 à 700 km/h).

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis le centre de Guerville, prendre la direction de Melleville. Au premier croisement, prendre à gauche sur la départementale 14. Au prochain croisement, prendre à droite puis tout de suite à gauche pour pénétrer sur le parking du site.

A proximité :

  • Site de la Reine mère Elisabeth vers Grandcourt
  • L’archéosite de Blangy-sur-Bresle 
  • Le Manoir de Fontaine à Blangy-sur-Bresle 

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.