Le cimetière chinois de Nolette – Noyelles-sur-Mer (80)

Le département de la Somme regorge de lieu de mémoire concernant la Première Guerre Mondiale et notamment des cimetières militaires. On connait bien sûr les mémoriaux dédiés aux soldats britanniques, canadiens ou encore australiens. Mais il y en a un qui se distingue par les personnes qui y sont enterrés.

En effet, dans le cimetière de Nolette, à Noyelles-sur-Mer, se ne sont pas des militaires que le lieu commémore mais des ouvriers chinois, ou Chinese Labour Corps.

Au cours de la Première Guerre Mondiale, la France manque de main d’œuvre. à partir de 1916, Les gouvernements français et britannique vont passer des accords avec la Chine pour faire venir en France des travailleurs chinois. Ces hommes sont des civils et ils vont avoir des contrats de 3 à 5 ans pour travailler au renforcement des lignes de chemin de fer ou dans les terres agricoles. Ce sont plus de 80 000 chinois qui vont venir.

Les ouvriers étaient payés mais leurs conditions de vie étaient presque semblable à des conditions de vie de prisonniers. Ils devait travailler tous les jours pendant plus de 10 heures et il n’y a que le jour de l’an chinois qui était chômé.

Les travailleurs chinois vivaient dans des baraquements composé de tentes en toile, entourés de barbelés et surveillés par les troupes britanniques. Ils portaient des bracelets d’identification ; Ils perdaient ainsi leur identité et devenaient des numéros de matricules.

Les conditions de vie étaient tellement dures que les ouvriers ont dû faire face à de nombreuses maladie qui ont conduit à la construction d’un hôpital de campagne puis en 1917, d’un cimetière à proximité de l’hôpital. Le cimetière est inauguré le 23 mars 1920 et ce n’est qu’en novembre 1921 qu’il compte parmi les cimetière militaire britannique, suite à un arrêté préfectoral.

Le cimetière de Nolette compte beaucoup de tombes anonymes mais certaines comportent le nom des personnes enterrées. Sur toutes les tombes, on peut lire des épitaphes. Ces phrases rendent hommage au courage de ses travailleurs venus de loin pour aider la France.

  • A noble duty bravely done : un noble devoir courageusement accompli
  • A good reputation endures for ever : une bonne réputation dure toujours
  • Faithfull unto death : fidèle jusqu’à la mort
  • Through dead he still liveth : à travers la mort il vit encore

Le cimetière de Noyelle-sur-Mer est le seul cimetière de France a accueillir exclusivement des travailleurs chinois. Tous les ans, le cimetière reçoit des milliers d’exilés chinois venus rendre hommage à ces hommes lors de la fête des morts.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

A Noyelles-sur-Mer, prendre la direction de Nolette. Tourner à droite en direction du cimetière et à 500 mètre, à la sortie de Nolette, tourner à droite. Un parking est aménager à l’entrée du cimetière avec un panneau d’information.

A proximité :

  • Train touristique de la Baie de Somme
  • Cité pittoresque de Saint-Valéry-sur-Somme
  • La chapelle des marins de Saint-Valéry-sur-Somme

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.