La Cité Souterraine de Naours (80)

Les souterrains de Naours sont un réseau de galeries souterraines situées dans la commune de Naours, dans le département de la Somme, en France. Ils constituent l’un des plus grands complexes souterrains médiévaux connus en Europe.

Les souterrains de Naours ont été creusés entre le XIIe et le XVIe siècle, principalement pour des raisons de défense. À l’origine, il y avait une carrière, puis, ces galeries servaient de refuges et de cachettes pour les habitants du village lors des invasions et des conflits armés. Ils pourraient accueillir jusqu’à 2 000 personnes et abriter du bétail ainsi que des réserves de nourritures et d’eau.

Le réseau souterrain se compose d’environ 28 galeries à 33 mètres de profondeurs en moyenne, 300 chambres ont été creusées, réparties sur plusieurs niveaux. Les passages sont parfois étroits et bas, et ils étaient autrefois dissimulés par des portes camouflées pour éviter d’être découverts par les envahisseurs.

Les souterrains de Naours ont été redécouverts au XIXe siècle par l’abbé Danicourt. Ernest Danicourt était un prêtre et archéologue. Il s’intéressait énormément à l’histoire de la région. Sa découverte la plus célèbre est celle des muches de Naours en 1887, où il a exploré et restauré un réseau de galeries souterraines, révélant de précieuses informations et de précieux objets archéologiques.

Depuis, ils sont devenus une attraction touristique populaire, offrant aux visiteurs une expérience unique pour découvrir l’histoire et la vie quotidienne des gens de l’époque. (A la fin de la visite, vous pouvez voir des mises en scène dans un mini-musée souterrain).

Pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale, les souterrains ont également été utilisés comme abris par les soldats français et britanniques. Certains murs des souterrains portent encore des graffitis laissés par ces soldats, témoignant de leur présence. On peut trouver également des signatures datant du 14ième pour les plus anciennes.

Les “muches” sont des termes utilisés dans certaines régions de France, notamment dans les régions de la Picardie et de la Normandie, pour désigner des constructions souterraines similaires aux souterrains de Naours. Les muches sont également connues sous d’autres noms, tels que “souterrains-refuges”. Il convient de noter que les muches varient en taille, en complexité et en accessibilité. Certaines sont plus petites et moins développées que d’autres, mais elles partagent toutes cette caractéristique commune d’être des constructions souterraines destinées à la protection et à la sécurité des populations locales.

Aujourd’hui, les souterrains de Naours sont ouverts au public et proposent des visites guidées ou audio-guidées pour découvrir l’histoire fascinante de ce lieu. Les visiteurs peuvent explorer les galeries avec leurs propres lampes torches et découvrir les différentes salles, notamment des chambres, des étables, des puits, des fours à pain et même une chapelle souterraine.

La visite des souterrains de Naours ou des muches est une expérience immersive qui permet de découvrir l’ingéniosité et la résilience des générations passées. Ces constructions souterraines, utilisées à des fins défensives, offrent un aperçu unique de la vie quotidienne et des stratégies de protection des employés face aux conflits. En explorant les galeries étroites et en découvrant les graffitis témoignant du passé, les visiteurs peuvent se connecter au patrimoine culturel régional et ressentir une profonde admiration pour l’histoire et la ténacité humaine face à l’adversité.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Adresse : 5 Rue des Carrières, 80260 Naours

A proximité :

  • Les moulins de Naours
  • Musée de Vignacourt
  • Motte féodale de Toutencourt

Sur la carte :

Statistiques :

  • 1 636 567
  • 683 986
  • 733
  • 596
  • 28 mai 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

3 Comments

  1. Astrid
    10 novembre 2023
    Reply

    Très impressionnant tout ce travail de l’époque !

  2. Louis
    13 février 2024
    Reply

    J’ai toujours été fasciné par l’histoire de ce lieu. Comment les habitants ont-ils pu construire un réseau si complexe ? Comment ont-ils vécu dans ces conditions difficiles ? Chaque visite me donne l’impression de me rapprocher de la vie de ces hommes et de ces femmes.

  3. Élodie Sanchez
    3 mars 2024
    Reply

    un truc de fou ! Un labyrinthe de galeries creusées dans la craie, ambiance Indiana Jones garantie. On y découvre des traces de vie des anciens habitants, c’est fascinant. Visite hyper bien foutue, à faire absolument ! 🤠

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.