La Grotte des Sarrazins – Ancerville (55)

Ancerville est une commune située dans le département de la Meuse, dans la région Grand Est, en France. Il existe de nombreuses cavités sur le territoire de la commune, mais nous allons nous pencher sur celle que l’on surnomme la grotte des Sarrazins.

Depuis le centre d’Ancerville, il est possible de s’engager sur la “boucle des dolines”, il s’agit d’un circuit pédestre de 7,5 kilomètres avec un dénivelé correct d’une cinquantaine de mètre, et qui passe justement à la grotte des Sarrazins.

Qu’est ce qu’une doline ?

Une doline est une dépression circulaire ou ovale qui se forme à la surface de la Terre, généralement dans des régions karstiques. C’est une caractéristique géologique résultant de l’effondrement ou de l’érosion de couches souterraines de roche soluble, comme le calcaire.

Les dolines se forment lorsque l’eau de pluie, chargée en dioxyde de carbone, pénètre dans le sol et réagit avec le calcaire ou d’autres roches solubles, les dissolvant lentement. Au fil du temps, cette dissolution crée des cavités souterraines. Lorsque la couche de roche qui se trouve au-dessus de ces cavités devient trop mince ou incapable de supporter son propre poids, elle s’effondre, créant ainsi une dépression à la surface appelée doline.

Les dolines peuvent varier en taille, depuis de petites dépressions jusqu’à de vastes gouffres. Elles sont souvent remplies d’une végétation luxuriante et peuvent contenir des cours d’eau ou des lacs, formés par l’accumulation d’eau de pluie. Les dolines sont fréquentes dans les régions karstiques du monde entier, et elles jouent un rôle important dans le cycle hydrologique local, ainsi que dans la formation de paysages caractéristiques du karst.

L’histoire s’invite dans la grotte :

Des traces d’occupations humaines ont existé dans la grotte. Cependant, il est impensable d’y vivre toute l’année. Après un gros orage, certains témoins ont vu la doline se transformer en petit étang, formant un tourbillon au centre. Parfois, surtout au printemps, on peut admirer des cascades.

Quoi qu’il en soit, les ancêtres qui ont fréquenté la grotte étaient des chasseurs. Sous l’eau boueuse, les chercheurs ont trouvé leurs repas : des ossements, des débris, mais ils ont également découvert des fragments de poterie.

Au XIXe siècle, la grotte était déjà visitée, mais elle semblait plus sauvage, plus pittoresque. Connue et réputée elle était un but de promenade au début du XXe siècle. Aujourd’hui, plutôt mal indiquée, il faut impérativement se servir d’une carte ou d’un guide local. En Juin 2023, le sentier est fortement dégradé.

Dimensions de la grotte :

Galerie :

  • Largeur : 2 à 3 mètres
  • Longueur : environ une centaine de mètres
  • Profondeur : 40 mètres

Grande salle :

  • Longueur : 20 mètres
  • Largeur : 5 mètres

Prudence lors de votre visite : la grotte peut être dangereuse. A ne pas visiter avant/après un orage ou par temps humide. Le sol est très glissant et très rocailleux.

Bonne découverte !

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis le centre d’Ancerville, chercher la Rue Franchot, puis continuer sur le Chemin de Cousances. Au niveau de la pate d’oie, prendre à gauche et continuer sur 700 mètres. Puis tourner à gauche dans le bois. Prendre le sentier, toujours à gauche et marcher sur 180 mètres pour apercevoir la grotte.

A proximité :

  • Cheminée géodésique dans cette même forêt
  • Maison natale de Paul Emile Debraux à Ancerville
  • Vestige des remparts.de St-Dizier

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.