Château de Sévérac d’Aveyron (12)

Au cœur de la commune de Sévérac-le-Château, dans l’Aveyron, trône majestueusement un château désormais en ruine, témoignant de siècles d’histoire captivante. Perché sur une butte qui culmine à plus de 800 mètres, ce site exceptionnel offre une vue remarquable sur la vallée de l’Aveyron, créant ainsi une atmosphère mystique et imprégnée d’un riche passé.

Remontant au Xème siècle, les seigneurs locaux ont stratégiquement érigé leur place forte sur cette butte, établissant ainsi les fondations d’une cité médiévale qui a évolué au fil des siècles. La butte de Sévérac, occupée dès la préhistoire, présente des dolmens sur la route des dolmens menant au village de Buzein, témoignant de l’ancienneté de cet emplacement.

À l’origine propriété des Sévérac, cette forteresse a connu des changements dynastiques, passant entre les mains des Armagnac et des Arpajon. Ce dernier lignage a marqué l’histoire du château en le transformant, au XVIIème siècle, d’une forteresse médiévale en un palais de style Renaissance. Les travaux furent confiés à un architecte italien, également responsable de la métamorphose du palais royal de Prague.

La visite du site dévoile des éléments médiévaux préservés tels que remparts, courtines, tours de guet, chapelle et cuisine. Les remparts, ainsi que la chapelle, ont résisté aux changements opérés lors des travaux du XVIIème siècle, témoignant de l’ingénierie médiévale qui défendait le lieu contre les assauts. Sévérac, jadis réputé comme l’un des sites les plus imprenables du Rouergue, était protégé par trois enceintes fortifiées, dont la troisième ceinturait la cité, formant aujourd’hui la façade des maisons le long de la rue des Douves.

Du sommet de la butte, le château offre une vue panoramique sur la plaine où l’Aveyron prend sa source. Les ruelles environnantes, bordées d’échoppes des XVe et XVIe siècles, de maisons en encorbellement, de porches et d’escaliers, transportent les visiteurs dans une époque lointaine.

Retour à l’époque médiévale, où le château était entre les mains des barons de Sévérac, une lignée éteinte à la fin du XIIe siècle. Cependant, son nom fut relevé par la famille de Caylus, pour finalement passer à la maison d’Arpajon en 1427. Louis Arpajon, également connu sous le nom de Louis VI de Séverac, a joué un rôle majeur en modernisant le château avec l’aide de l’architecte florentin Gargioli. En saison, diverses animations transportent les visiteurs à l’époque des chevaliers, tandis que le spectacle son et lumière “Jean le Fol” retrace de manière captivante l’histoire de la cité.

Aujourd’hui, le château de Sévérac-le-Château demeure une destination incontournable, non seulement pour les passionnés d’histoire, mais aussi pour les amateurs de jolies vues (elles se méritent). Bien que désormais en ruine, il continue de fasciner par son histoire mouvementée, préservée au fil des siècles. Billetterie à l’entrée / parking payant / Visite guidée ou non.

Le château est classé au titre des Monuments Historiques en 1922

Gratuit : Se garer sur le parking de l’impasse des Causses et monter par le centre historique et les escaliers. Plus rapide mais payant, passer par la rue du Grand Faubourg, tourner direction du cimetière, puis monter au château par la route étroite (feu de régulation), parking payant.

Statistiques :

  • 1 659 304
  • 696 149
  • 741
  • 625
  • 14 juillet 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

2 Comments

  1. Bernard-l'aveyronais
    10 décembre 2023
    Reply

    très decu par la visite de ce château, c’est payant et cher pour ce qu’il y a à voir

  2. Lucas Moreau
    18 décembre 2023
    Reply

    Le Château de Sévérac, c’est comme un vieux conte de fées qui prend vie sous nos yeux. Un lieu magique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.