Prieuré Saint-Marcellin – Bonnevaux-le-Prieuré – Ornans (25)

Le prieuré Saint-Marcellin, situé sur l’ancienne commune de Bonnevaux-le-Prieuré, est désormais regroupé avec Ornans. Depuis 1862, le prieuré est désaffecté, et l’église est interdite au culte.

En 2007, grâce à l’intervention dévouée de l’association pour la restauration du clocher du prieuré, la toiture et les murs de la tour ont été restaurés. Ce renouveau permet de préserver ce Monument Historique.

Perché au fond d’une vallée verdoyante, le Prieuré de Bonnevaux se dresse tel un témoin silencieux d’une histoire tumultueuse. Fondé au XIIème siècle par l’abbaye de Saint-Vincent de Besançon, ce havre de paix a connu des siècles de ferveur religieuse et de vie communautaire rythmée par la prière et le travail.

Cependant, le XIXème siècle a failli sonner le glas de ce patrimoine précieux. La discorde s’est semée entre les habitants de Bonnevaux-du-Bas, attachés à leur église du XIIème siècle, et ceux de Bonnevaux-du-Haut, désireux d’ériger leur propre lieu de culte.

En 1865, la tension atteint son paroxysme. Les “Basliens” s’unissent pour défendre leur “église mère”, symbole de leur identité et de leur spiritualité. Ils clament leur attachement à ce lieu fondateur, berceau de la vie sociale et spirituelle de la vallée.

Marcellin, prêtre, et Pierre, exorciste, subirent le martyre sous le règne de Dioclétien en 304. Malgré leur emprisonnement, leur foi ne vacilla jamais, et ils convertirent même plusieurs de leurs compagnons. Condamnés par Sévérus, ils furent décapités et enterrés en secret dans la Forêt Noire, rebaptisée Forêt Blanche en leur honneur.

Deux pieuses femmes, Firmina et Lucilla, retrouvèrent leurs corps et les inhumèrent dans la catacombe de Saint Tiburce à Rome. L’empereur Constantin fit ensuite construire une église sur leur tombe, où fut également inhumée sa mère, Sainte Hélène.

Le pape Saint Damase rendit hommage à leur courage dans une inscription poignante : “Marcellin, Pierre, écoutez le souvenir de votre triomphe… Joyeux, vous avez préparé votre mort de vos propres mains”.

Sources : Wikipédia, panneaux sur site, Bard.

Depuis Ornans, prendre la direction de Besançon via la D67. Dans un virage en épingle, prendre à droite sur la D280 en direction de Bonnevaux-le-Prieuré, au croisement, aller tout droit jusqu’à Bonnevaux-le-Bas. Continuer toujours tout droit pour atteindre l’ancien site du prieuré.

  • La grotte de plaisir fontaine / Bonnevaux-le-Prieuré – Ornans
  • Le Saut Chevalier à Ornans
  • Le moulin du Défois et sa cascade à Saules

Statistiques :

  • 1 589 715
  • 658 699
  • 708
  • 415
  • 28 février 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Jeanne-Antide
    13 février 2024
    Reply

    Merci pour votre article qui permet de mieux connaître l’histoire de ce prieuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.