Les 3 fontaines et la chapelle de Faubouloin – Corancy (58)

Rien de mieux qu’une bonne balade pour admirer les petits trésors du Morvan.

FONTAINE DU FRÊNE

Attention

  • Ne pas boire l’eau
  • Ne pas jeter de déchets
  • Respecter le site

Elle garantirait le mariage pour les jeunes filles, voire la fécondité des femmes. Il suffisait pour cela de boire de l’eau et de planter une épingle ou une feuille de houx, parfois un clou, dans le frêne (celui-ci n’existant plus depuis longtemps cela se pratique maintenant sur le chêne situé un peu plus bas que la fontaine, à gauche).

FONTAINE SAINTE MARIE

Les mères d’enfants malades devaient consulter l’oracle (rituel d’origine païenne) : si un petit vêtement, bonnet ou chemise… jeté à l’eau surnageait, la guérison était proche; s’il coulait, une mort rapide était certaine. Une autre vertu attribuée à cette fontaine concernait la protection des animaux domestiques : les femmes devaient faire une modeste offrande, par exemple un gâteau de cire avec miel pour rappeler les abeilles en fuite ou un peu de laine pour guérir les moutons de leurs maux….

Le site de Faubouloin : un creuset de traditions et de légendes

De nombreuses légendes, plus poétiques que les sources historiques, enrichissent l’histoire de Faubouloin. On raconte l’intervention miraculeuse de l’âne de Saint Martin, la découverte d’une statue de Notre-Dame dans un arbre sacré, le choix du site de la chapelle par le jet d’un marteau, et bien d’autres.

Deux pèlerinages annuels, organisés le lundi de Pâques et le 8 septembre (Nativité de Notre-Dame), rassemblaient les habitants des paroisses voisines et même de contrées plus lointaines. En cas de calamités, les pèlerins affluaient en nombre, implorant la protection de Notre-Dame.

Faubouloin est donc un véritable sanctuaire de traditions populaires. Son origine préchrétienne, ses légendes multiples, ses pèlerinages importants et la persistance de pratiques anciennes en font un site unique dans le Morvan.

La chapelle, construite en pierre et coiffée d’un toit d’ardoises, se distingue par sa silhouette simple et élégante. Son orientation nord-est/sud-ouest lui confère une luminosité particulière, tandis que son clocheton domine fièrement le paysage environnant.

L’intérieur de la chapelle révèle des secrets fascinants. La partie nord-est, plus ancienne, se caractérise par ses murs épais et son autel imposant. La nef, quant à elle, a été remaniée au XVIe siècle, comme en témoigne la porte d’entrée datée de 1558.

Depuis des siècles, la chapelle de Faubouloin est un lieu de pèlerinage et de dévotion. La Vierge Marie, y est particulièrement vénérée et de nombreux fidèles viennent se recueillir et implorer sa protection.

Un patrimoine précieux à préserver

La chapelle de Faubouloin est un véritable trésor du patrimoine morvandiau. Témoin d’une époque révolue, elle est un symbole de la foi et de la tradition. Il est de notre devoir de la préserver et de la transmettre aux générations futures.

A Sainte Marie

Dans la pente proche de la chapelle, les mères d’enfants malades collaient l’orache. Si le petit vêtement, bonnet ou chemise jeté à l’eau surnageait, la guérison était proche ; s’il coulait, il annonçait une mort rapide. Les femmes sollicitaient également la protection des animaux domestiques, au moyen d’une modeste offrande : un gâteau de cire et de miel pour rappeler les abeilles en fuite, un peu de laine pour guérir les ouailles de leurs maux.

A Sainte Marguerite

On attribue parfois la même vertu de guérir les animaux, outre la guérison des bitoux et des bavous. On ne peut oublier que, d’une manière générale, la sainte passait pour assurer une heureuse délivrance aux femmes enceintes.

La fontaine du Frêne

Tout le monde reconnaît la prééminence de la fontaine du Frêne, vraisemblablement la plus efficace, dont le seul nom nous ramène à l’horizon des croyances celtiques, avec le culte de l’eau, de l’arbre et de la pierre. Elle doit guérir toutes les maladies, y compris les précédentes. Elle garantit le mariage pour les jeunes filles, voire la fécondité des femmes. Il suffisait de boire de l’eau et de planter une épingle ou même une feuille de houx, parfois un clou dans le frêne.

Dans les temps de calamités météorologiques

Source : Retranscription des affiches sur le site

FONTAINE SAINTE MARGUERITE

Elle aurait comme pour la fontaine Sainte Marie, le pouvoir de guérir les animaux domestiques Cependant la dévotion envers cette fontaine serait principalement liée à sa vertu de guérir les (bitous) et les (bavous) des enfants. On ne peut oublier que d une manière générale, Sainte Marguerite passait pour assurer une heureuse délivrance aux femmes enceintes

Faubouloin, loin d’être un simple sanctuaire oublié, se révèle être un véritable joyau historique et spirituel niché au cœur de notre région. Son histoire riche, remontant à l’époque celtique, voire pré-celtique, en fait un lieu unique et fascinant.

Un héritage millénaire

Si le pèlerinage a aujourd’hui été déplacé au 15 août, jour de l’Assomption, l’édifice et la croyance antique qui l’entoure n’en demeurent pas moins empreints d’une profonde spiritualité. La chapelle, longtemps propriété des descendants de l’Intendant de Moulins, Foulon de Doué, a été gracieusement offerte à la commune de Corancy en 1986.

Un patrimoine précieux

Sources : Panneaux sur site, Wikipédia, commune et association de Corancy

Depuis le centre de Corancy, prendre la direction du cimetière, sortir de la commune en continuant sur la Route de Maison Comte. Continuer jusqu’au croisement avec le hameau de Denault. Tourner à droite dans la foret, et emprunter le sentier à pied (GR du Tour du Morvan), il vous mènera aux fontaines et à la chapelle.

  • Eperon barré de Verdun à Lavault-de-Frétoy
  • Fouilles archéologiques de la maison de l’Huis l’Abbé
  • Église Saint-Euphrône à Corancy
  • Ruines du château du xive siècle au lieu-dit Maison Comte.

Statistiques :

  • 1 616 663
  • 672 964
  • 726
  • 529
  • 20 avril 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Lison
    4 avril 2024
    Reply

    C’est un lieu de randonnée très intéressant comme beaucoup de lieux dans le Morvan.J’aime beaucoup votre article et vos photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.