La dalle énigmatique du Vieux Cimetière – Montliot et Courcelles (21)

La Dalle énigmatique de Montliot : Un mystère céleste au cœur de la Bourgogne

La dalle, d’environ 2,50 m de long sur 0,90 m de large, ressemble à première vue à une pierre tombale ordinaire. Cependant, en y regardant de plus près, on découvre des cupules – de petites dépressions circulaires – dont certaines sont reliées entre elles par un petit canal. Ces cupules forment un motif qui, selon certains, pourrait représenter une ancienne carte du ciel.

Lorsque l’on examine les cupules les plus importantes de la dalle, on remarque qu’elles forment la lettre W. En consultant un atlas des constellations, on s’aperçoit que la constellation de Cassiopée présente un groupe de cinq étoiles lumineuses formant également cette lettre. Est-ce une simple coïncidence, ou la Dalle énigmatique de Montliot est-elle véritablement une représentation ancienne de cette constellation ?

Bien que la signification et la fonction exactes de la Dalle énigmatique de Montliot restent incertaines, la théorie selon laquelle elle représenterait une ancienne carte du ciel est fascinante. Si cette hypothèse s’avère exacte, la dalle pourrait nous offrir un aperçu précieux des connaissances astronomiques de nos ancêtres et de leur relation avec le cosmos.

Bien que ses origines et sa signification exactes restent un mystère, une théorie suggère que cette pierre était à l’origine un menhir, qui aurait ensuite été taillé et transformé en table des morts.

Un menhir est une grande pierre dressée, généralement préhistorique, qui a été érigée par les communautés anciennes pour diverses raisons, telles que des marqueurs territoriaux, des monuments commémoratifs ou des symboles religieux. La Dalle énigmatique de Montliot pourrait avoir été initialement érigée en tant que menhir, avant d’être transformée pour servir un autre objectif. Ces tables des morts étaient utilisées lors des processions funéraires pour déposer temporairement le cercueil, permettant ainsi aux porteurs de se reposer et de reprendre leur souffle avant de poursuivre le cortège. Elles sont généralement situées le long des chemins menant aux cimetières ou aux églises et sont souvent en pierre, bien que certaines puissent être en bois ou en d’autres matériaux.

Depuis Châtillon-sur-Seine, prendre la D971 (direction Bar-sur-Seine), peu après Châtillon, traverser Montliot-et-Courcelles, puis se garer sur le parking de la mairie. Marcher jusqu’à l’église à côté, la dalle se situe à l’entrée, vers le portail.

Statistiques :

  • 1 637 594
  • 684 539
  • 733
  • 596
  • 28 mai 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Loïc
    13 avril 2024
    Reply

    C’est un article vraiment très bien qui permet de mieux comprendre cette étrange dalle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.