La Fontaine aux Lépreux à Dole (39)

p1070772 p1070773

 

 

 

 

 

 

 

Appelée également « Grande Fontaine », la fontaine aux lépreux se situe à Dole, pour s’y rendre il faudra emprunter un souterrain dissimulé dont les escaliers se trouvent au 77 Rue Pasteur à Dole.

L’écrivain Marcel Aymé en parle dans l’un de ces romans « Le Moulin de la Sourdine » écrit en 1936, l’histoire se déroule dans une petite ville de province (en l’occurrence : Dole), ou un notaire psychopathe recherche des proies afin d’assouvir ses fantasmes d’ordre sexuels. Dans le roman, la sourdine est la rivière souterraine correspondant à la Grande fontaine à Dole.

La première description de la fontaine date de 1274, on peut y voir l’arche d’un ancien pont, et un lavoir aménagé au 18ième siècle.

p1070780

Derrière le lavoir, on observe une source jaillissant d’un rocher, il s’agit d’une résurgence vauclusienne dont l’eau ruisselle depuis le Mont Roland et effectue plusieurs kilomètres à travers les couches calcaires pour finalement faire surface à la Grande fontaine. Cette résurgence a rendu bien des services durant les sièges de Dole en 1479 et en 1636 car elle préservait le besoin en eau de tout les habitants.

Dans le passé, les lavandières venaient régulièrement laver leurs linges, ce qui n’était pas du goût de la ville qui devait faire en sorte que la qualité de l’eau soit toujours limpide et non polluée. Il n’était pas rare que les représentants de l’ordre distribuent des amendes à ces dernières qui se rebellaient.

La Grande fontaine n’a jamais été une fontaine réservée aux malades de la lèpre, ces malheureux étaient exclu en dehors de la ville et n’étaient pas autorisé à y entrer. Il existait une maison du Temple en bordure du Doubs et de la forêt de Chaux (située aujourd’hui à Falletans). Après la suppression de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, elle est transformée en maladrerie (ou léproserie), c’est précisément à cet hospice que l’on envoyait les malades.

C’est une fontaine que l’on voit souvent par hasard, depuis la rue du Prélot (près de l’eau) on peut voir un « balcon » qui donne une vue sur le gouffre et le lavoir souterrain.

 

Quelques photos : 

p1070773 p1070775 p1070776 p1070777 p1070778

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p1070779

 

Pour s’y rendre :  A dole, prendre la direction du port de plaisance ou de la commanderie, sur l’Avenue de Lahr, tourner sur le grand parking en face du port, ou à droite sur le parking du stade. Traverser le pont piétonnier menant à la capitainerie, au restaurant « le Moulin » (attention ces indications peuvent changer avec le temps), le passage souterrain commence à coté du Moulin, et ressort au 77 Rue Pasteur.

A proximité :

 

Sur la carte : 

cartefontainelepreuxdole

 

 

 

 

infodolefontainelepreux

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *